Accueil > Actualité > Rassemblement pour A. Mécili
Rassemblement pour A. Mécili
Paris, le samedi 7 avril 2018 au Père Lachaise
mercredi 4 avril 2018
par Masin

Comme tous les ans, un rassemblement aura lieu au cimetière du Père Lachaise en hommage à André Mécili assassiné le 7 avril 1987 par les services de renseignements algériens dans le hall de son immeuble, boulevard Saint-Michel à Paris. L’assassin de l’avocat kabyle a été très vite arrêté par la police française, mais à l’issue de sa garde à vue il a été expulsé vers Alger dans le cadre d’une procédure "d’urgence absolue", à la demande du ministère de l’Intérieur alors dirigé par Charles Pasqua et Robert Pandraud.
Le présumé assassin, un protégé des services de renseignements algériens, un certain Abdelmalek Amellou, a continué à mener une vie "paisible" que le régime algérien lui a assurée. En 2017, il s’était même porté candidat aux élections locales dans la commune d’Aït-Rezine dans la région de Bgayet.

Pour rappel, un non-lieu a été rendu au sujet de cette affaire par la Cour d’Appel de Paris en septembre 2015, un non-lieu qui est une confirmation du non-lieu général rendu sur l’affaire par une juge d’instruction en novembre 2014.

Nous publions ci-après l’appel d’Annie Mécili, veuve d’André Mécili, au rassemblement qui aura lieu samedi 7 avril 2018 au cimetière du Père Lachaise à Paris à 15h.

La Rédaction.



À l’initiative de sa famille et de ses amis

RASSEMBLEMENT pour Ali Mécili

Samedi 7 avril 2018 à 15h
Cimetière du Père Lachaise – Entrée principale

"Là où des hommes vivent, souffrent et résistent de toutes les forces qu’ils arrivent à soustraire à la domination et à l’humiliation, l’esprit d’Ali est là. Ali retissait les liens que la domination travaillait à rompre de manière à jeter les hommes comme des chiens les uns contre les autres. Une domination qui avait le hideux visage colonial ou les traits de l’autoritarisme mafieux, ou encore ceux des manipulations "barbouzardes". C’est pour cela qu’aujourd’hui, plus que jamais, l’esprit rassembleur de Mécili, son sens politique, son engagement humaniste et sa culture ouverte sur le monde qui refuse les replis mortifères nous manquent tant. C’est pour cela qu’il a été tué et que, par delà sa mort, on continue à vouloir le tuer encore en tentant de récupérer et de pervertir sa mémoire, en empêchant la vérité d’apparaître à travers une justice véritablement indépendante et qui serait au dessus de tous les pouvoirs et de tous les systèmes" - Hocine Aït-Ahmed -

Comme chaque année, en cette date anniversaire, nous nous retrouverons au cimetière du Père Lachaise pour nous recueillir et rendre hommage à Ali. Nos pensées iront aussi vers Hocine Aït-Ahmed, son ami. Ils étaient inséparables et ils nous manquent tous les deux.

Paris le 29 mars 2018

Annie Mécili

Pour comprendre l’affaire Mécili, lire l’ouvrage "L’Affaire Mécili" de Hocine Aït-Ahmed, paru aux éditions La Découverte en 1989 (une édition de poche est parue en 2007 chez le même éditeur).


Lire également :

- Assassinat de Mécili : 19 ans après !
- Annie Mécili interpelle les candidats à la présidentielle
- Un grand rassemblement en hommage à André Mécili (2007)

Articles dans la rubrique :

Actualité
18/04/18
0
Nous avons eu, par le passé et à plusieurs reprises, à dénoncer le mépris érigé en véritable (...)

Lire l'article

08/04/18
0
Tamazgha organise une rencontre avec Djafer Chibani, conteur, acteur et auteur, le samedi 14 (...)

Lire l'article

04/04/18
1
Défiant le droit international en menant une offensive militaire sur le territoire d’un pays (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


6 Messages

  • Rassemblement pour A. Mécili 4 avril 20:51, par Sam

    Mécili, un homme à part, une personnalité d’exception
    .
    La SM, cette ‘ Police politique secrète ‘ gestapiste ‘ = organisation criminelle et mafieuse ‘ du Régime dictatorial militaire d’Alger avait assassiné un ‘ homme à part ‘, un grand cadre de la révolution libératrice, engagé contre la barbarie coloniale française, un glorieux combattant de l’ALN, un militant chevronné, un révolutionnaire ‘ guévariste ‘, un homme qui s’est sacrifié pour que ce pays accède à son indépendance, un grand humaniste d’une générosité rare, une grand avocat du barreau parisien, défenseur des causes justes, un opposant irréductible et incorruptible, le protagoniste du Printemps amazigh, celui qui depuis les années 70, dans l’hexagone pilotât de campagne de sensibilisation pour l’éveil des consciences et la préparation de la ‘ révolution démocratique ‘ …..
    .
    ‘ Le MALG ‘ va dévorer l’Algérie ‘ disait Mécili à Ait Ahmed en 1962.

    Le MALG, Mécili le connaissait de l’intérieur, en tant que Lieutenant de l’ALN, et savait depuis les débuts de cette Gestapo que c’est une ‘ organisation criminelle et mafieuse ‘, formée sur le ‘ modèle gestapiste ‘, en référence à la Gestapo nazie, la violence extrême et l’effusion du sang étant son marquer principal, sa caractéristique principale, aimant semer la terreur, inoculer la peur, éliminant physiquement l’adversaire. Les Généraux français avaient décelé vite fait, dès la naissance de ce monstre appelé MALG (ancêtre de cette SM-DRS) avait pour mission de surveiller et réprimer la population ‘ indigène ‘, mais pas pour combattre le colonialisme… Le MALG avait assassiné nombre de grands combattants de l’ALN et de militants du FLN, commençant par le stratège de la révolution, Ramdane ABBANE…. et le MALG amarrait et donnait sa puissance au Clan Oudjda, qui négocia avec le Général de Gaulle au plus fort de la guerre, à partir de 1958-59. C’est ainsi que le Général avait soutenu le Coup de force de 1962 et avait ravitaillé les blindés des Officiers de l’Armée des frontières ralliés par les Officiers de l’Armée française (Chabou, Draia, Belkheir, Nezzar, Touati, Ghézail, Lamari, Ait Abdeslam et autres traitres ) …. Bref !

    C’était Mécili, qui depuis Paris avait tout fait pour former les militants dits berbéristes, connus après avril 1980. Il donnait de son temps, de son argent, acheté appartements, fondé des associations (Tiwizi….), des éditions (Imedyazen…) pour aider, instruire et former. Ces gens qu’on a coutume d’appeler ‘ grands militants, démocrates, opposants ‘ (hum !) et donné des informations et ‘ renseignements ‘ pour la SM, laquelle les a retourné, puis ‘ zaïmmisé et héroïsé ‘ par la ‘ case prison ‘ (passage obligé) et les a et propulsé à la faveur de ‘ l’ouverture contrôlée ‘ de 1988-89 en leur créant leur parti-officine, le RCD, dans les bureaux des Généraux Belkheir et Ayyat (Chef de la SM)

    VÉRITÉ ET JUSTICE POUR MECILI :

    Cela fait 31 ans de cela qu’ André-Ali MECILI, un farouche et opiniâtre opposant au Régime militaro-mafieux d’Alger a été assassiné à Paris, dans le hall de son domicile sis au 74, bd St Michel (pas loin du Sénat et du Jardin Luxembourg). Le tueur, Abdelmalek AMELLOU ; originaire d’Akbou, a été renvoyé à ses commanditaires de la SM à Alger, par le biais d’une infâme procédure « d’urgence absolue « concoctée par le duo controversé Pasqua-Pandreau, liés d’une « sainte-alliance » avec le Clan puissant au pouvoir en Algérie, en l’occurrence le Clan Belkheir-Ayyat-Khédiri-Méguddem-& cie ( le Clan « puissant » du fait de son amarrage à la « puissante » SM, la Police politique de la Junte dictatoriale régnante)…….

    Et cela fait 29 ans que la Justice est piétinée et patauge dans cette scabreuse affaire, où la « Raison d’Etat » est érigée en forteresse contre la vérité et la raison tout court. Le fait est que le Pouvoir militaro-mafieux d’Alger est réputé « très bon payeur », et finance à coup de millions, les Partis, Micro-partis, Fondations, Associations, Personnalités influentes, Onagres, Lobbyistes, Maitres-espions, Parlementaires et autres corrompus de France et de Navarre, vue les marges importantes dégagées (surfacturations, fausses factures, magouilles et fraudes divers) annuellement, payées par Madame l’Algérie) sur les centaines de marchés engagés par les Généraux (du DRS notamment), outre leurs biens (commerces, immobilier, sociétés, entreprises, hôtels, bars, restaurants, sociétés de transport, etc. etc.)……

    L’Affaire Mécili, comme l’Affaire Ben Barka, l’Affaire Henri Curiel, l’Affaire Dulcie September (ANC), les Faires Pierre Goldmann, De Broglie, R. Boulin, et tant d’autres affaires d’assassinats politiques jamais élucidées ou résolues en France, depuis toujours….

    Lectures recommandées :
    - L’Affaire Mécili, Éditions la Découverte,
    - Raisonx d’Etat : l’affaire Mécili, Éditions Albin Michel,
    - Françalgérie : mensonges et crimes d’État, Éditions la Découverte,
    - Le drame algérien, un peuple en otage, Éditions La Découverte.

    repondre message

  • Rassemblement pour A. Mécili 5 avril 13:31, par Ait Amar

    .
    SM-DRS-CSS : ORGANISATION CRIMINELLE et MAFIA TENTACULAIRE
    .
    « En dépit de ses mues, le serpent demeure un serpent ! », dit un adage populaire, qui ressemble bien à une lapalissade. Pourtant, c’est une vérité : le Régime militaro-mafieux d’Alger avait procédé à plusieurs reprises à des changements d’acronyme pour son « organe répressif » principal. Et l’on comprend que ce n’est pas anodin ou sans intérêt, mais plutôt pour brouiller les pistes, et tenter d’atténuer les très mauvaises associations liées à sa nature et son passé amplement criminels et mafieux, comme partout ailleurs dans le monde les officines semblables ont changé de « logo » pour mieux tromper et leurrer. Mais, les observateurs avertis ne se trompent sur la véritable mission de cette « machine à broyer les hommes et les femmes patriotes » de ce pays, une organisation « gestapiste » qui a pour mission de pérenniser le Pouvoir dictatorial militaro-mafieux, par tous les moyens répressifs et coercitifs.

    La SM-DRS : POLICE POLITIQUE SECRÈTE ET MAFIA TENTACULAIRE, RAMIFIÉE
    PARTOUT
    .
    De nos jours, la SM-DRS s’est muée en « mafia tentaculaire », « ramifiée » à tous les domaines d’activité sécuritaire, politique, économique, sociale et associative, et tissé sa « toile d’araignée », son quadrillage partout : institutions, associations, entreprises, sociétés, tous les secteurs, à tous les stades et échelons. Ses agents et correspondants ont pour domaines de prédilection : le commerce extérieur, l’import-export, le trabendo, les
    trafics en tous genres, le proxénétisme, la prostitution, les hôtels de passes, les lieux de débauche, les bars et restaurants, la drogue, le net, les sites, les blogs, les médias, la presse, les radios, partis, associations, le bâtiment, l’immobilier, et autres secteurs où ça rapporte énormément d’argent, l’argent comme autre instrument de domination. La SM-DRS recrute fortement dans les institutions (facs, lycées, collèges, hôpitaux, cliniques, usines, administrations, entreprises) convoitées quotidiennement par les flux importants de populations, ces populations que le Régime militaire considère comme « l’ennemi intérieur » , l’ennemi à abattre, et tient à le surveiller, le contrôler, l’embrigader, le terroriser, le régenter et l’empoisonner par la propagande et l’intox.

    La SM-DRS : « INSTRUMENT DE TERREUR » ET « MAFIA TENTACULAIRE » AU SERVICE
    DES GENERAUX-ET-COLONELS CRIMINELS ET MAFIEUX

    La SM-DRS n’est pas la SM-DRS si elle ne sème pas la terreur ! Exactement comme la Gestapo hitlérienne. Cette dernière a été définie et qualifiée « organisation criminelle » par le Tribunal de Nuremberg. Ainsi va de la SM-DRS, dont la logique principale, la marque spécifique de la dite Police politique du Régime dictatorial militaro-mafieux d’Alger est « la violence meurtrière permanente ». Ce « modèle gestapiste » de la violence extrême est celui emprunté et adapté par toutes les Polices politiques des Régime militaires post 1945, en Europe (Grèce, Espagne, Portugal…) et en Amérique latine (Chili, Argentine,…). Et c’était en fin connaisseur, de l’intérieur même de la « boîte » que Mécili disait en 1962 déjà : ‘ Le MALG va dévorer l’Algérie ! …….

    La SM-DRS ET SON « SYSTÈME CONCENTRATIONNAIRE » : LA « 49° WILAYA »

    Bagnes, prisons, redoutes, cachots, caves…..où ses sbires assoiffés de sang pratiquent ‘ la torture généralisée ‘ , héritée de triste mémoire, celle des sinistres pratiques de Bigeard, Massu, Aussaresses, Le Pen, Godard, Trinquier, Léger et compagnie . Lambèse, Berrouaguia, la Villa Sésini, Serkadji, El Harrach, le Forteresse de Bouzaréa, Ben Aknoun et autres lieux de sinistre mémoire, sont en permanence utilisés par les tortionnaires de la SM-DRS pour infliger les tortures les plus atroces aux militants et opposants …..

    La SM-DRS ET SES CRIMES :

    Assassinats, massacres, tueries, attentats, rapts, kidnappings, tortures, la manipulation massive des extrémistes de tous bords (islamistes, baassistes, éradicateurs, militaristes, racistes et xénophobes, séparatistes, régionalistes, etc.), et toutes autres sortes de crimes dans son parcours. Faut-il rappeler aussi qu’à sa naissance, les Généraux français n’avaient ressenti aucune inquiétude : ils savaient que le MALG de Boussouf est conçu pour exercer le contrôle et la surveillance de la société, de la population ‘ indigène ‘ . Et c’était au plus fort de la Guerre d’indépendance que le criminel Boussouf avait commencé ses besognes sanguinaires, ciblant les héros du mouvement libérateur : Abbane, Mellah, Amirouche, Zighout et autres grandes figures de la Résistance contre la barbarie coloniale… La liste est longue de ces Grands Hommes tombés sous les balles et/ou les tortures du MALG, de la SM, puis du DRS. Et combien de mouvements, de protestations ont été cassés, dont la Grève des dockers d’Alger en 1976, le Printemps berbère et ses suites, le Printemps noir 2001et ses 121 victimes, les 250 000 victimes de la ‘ Guerre interne ‘ , instiguée et planifiée par un Cabinet noir (un groupe de Généraux ultras), et mise en pratique par le DRS. Les 250 000 morts, 20 000 disparus, 40 000 veuves, 300 000 orphelins, 900 000 exilés, xxx 000 milliards de dégâts matériels et logistiques font aussi partie de la comptabilité macabre induite par la « Stratégie de la tension » érigée par les Maitres du DRS (1991-2015)…. Cette collection d’horreurs pourra être consignée dans un « Grand Livre noir des Crimes de la Dictature militaire d’Alger ».

    La SM-DRS : « CHEVILLE OUVRIÈRE » DES COUPS D’ÉTAT SUCCESSIFS

    La Police politique a toujours été la « cheville ouvrière » des Coups d’Etat successifs depuis 1956, qui consacrent la victoire et l’emprise du Clan fort. Le Pouvoir dictatorial militaire repose sur un ‘ trépied ‘ : primo, la Police politique (DRS) ; secundo : le Commandement militaire (DRS + Etat-major) ; tertio, les Clans rivaux, unis contre la population civile,(bien que) désunis entre eux (ligués en meutes), en raison de l’immense amarré/arrimé/accroché à la Police politique
    .
    Le Régime militaire constitue un ‘ mouvement d’intérêts communs ‘ , selon la formule Wébérienne : ses membres, franges et factions sont animés par des réflexes et des sentiments de solidarité clanique, familiale, idéologico-politique et régimiste construits durant 50 ans….Pour une nette et meilleure précision sur les termes et les notions, il faut dire que ce sont les Maitres du DRS (d’abord) et de l’Etat-major (ensuite), les
    Généraux ( la Hiérarchie) qui commandent, et non l’Armée (l’Institution
    militaire, cadre institutionnel).

    La SM-DRS QUADRILLE LE PAYS :

    Le DRS est ‘ partout et nulle part ‘ ! Partout, du fait de son quadrillage systématique. Nulle part en raison de son organisation et sa structuration secrètes, invisibles, imperceptibles…mais décelables !

    La SM-DRS CONTRE TOUT OPPOSANT OU MOUVEMENT VRAIMENT OPPOSITIONNEL :

    La SM-DRS cible et utilise ses moyens, stratagèmes et mécanismes contre tout mouvement ou opposant « fédérateur » , rassembleur, et vraiment oppositionnel ‘, et aide à la promotion des organisations fantoches qu’elle crée pour « diviser, séparer, isoler et délégitimer (discréditer) , sponsorise et propulse au devant de la scène des faux-opposants

    La SM-DRS : L’ENCLAVE AUTORITAIRE PRINCIPALE QUI ASPHYXIE ET BLOQUE LE PAYS

    La SM-DRS est le Pouvoir réel, le Sommet de la « Pyramide du pouvoir » , c’est l’Enclave autoritaire principale, la Main de fer des Généraux décideurs, leur Bras politique, la Colonne vertébrale et l’Epine dorsale du Régime mafio-militaire, son Syndicat du crime, son Fer de lance, son Cœur et son Cerveau, son Centre névralgique, son Mur de soutènement, sa Digue de protection, sa Force d’interposition……contre tout ce qui peut menacer les intérêts de la « caste militaro-mafio-bureaucratique «  » qui détient le Pouvoir dictatorial, total, intégral, absolu, le Pouvoir ‘ militaire et mafieux ‘ qui accapare et pille les richesses, réprime et embrigade la population, hypothèque l’avenir du pays tout entier. Ce Pouvoir dictatorial « militaire et mafieux » (nature double) qui est donc « l’Ennemi commun, l’Ennemi principal, l’Obstacle premier, le Mal originel, l’Origine du Mal, le Démiurge......

    repondre message

  • Rassemblement pour A. Mécili 6 avril 13:27, par Ait Amar

    La SM-DRS ET SES ATTENTATS SANGLANTS
    .
    Juin 1964 : plasticage du Port d’Annaba : la SM détruit le port, et impute arbitrairement le crime à M.A. Benyounès, celui-ci fut injustement arrêté, passé à la torture .... puis « retourné et récupéré » par la force ! Une pratique utilisée fréquemment par cette sinistre SM (dans les années 80 aussi, pour casser le MCB, beaucoup de militants étaient retournés), bref.

    Le 26 août 1992, un terrible attentat à la bombe dans le Hall de l’Aéroport d’Alger, fait 9 morts et 128 blessés. D’autres bombes explosent au même moment à Alger (Air France et Swissair). Quelques semaines après la télévision retransmettra les « aveux » (extorqués sous la torture) de H. Abderrahim, R. Héchaïchi, S. Soussène et M. Rouabhi, leurs visages étaient déformés par les sévices subis. Ils « avoueront »(!) avoir été les auteurs de cet ignoble attentat. Bref, tous les partis politiques ont, fermement et sans ambages, condamné cet acte odieux. Rappelant qu’au moment de l’attentat, aucun de ces suspects n’était sur les lieux, Soussène était emprisonné au bagne de Ain Mguel, au Sahara (Cf. Le Canard enchaîné). Et puis, ce qui était suspect, c’était la promptitude, la célérité, la rapidité extrême de l’arrivée des Pompiers, des Secours, des Policiers, chose jamais vue dans ce pays. En réalité, tout était préparé bien à l’avance, les convois stationnés discrètement, non loin des lieux …. Ce grand attentat visait à cacher l’attentat contre Boudiaf, ordonné par les Généraux putschistes, dits Janviéristes, éradicateurs, assassins et mafieux, ceux là mêmes qui l’ont ramené du Maroc .

    Le Canard enchaîné, Libération, Nord éclair, The Observer, Gardian….(Août-Septembre 1992) pointaient du doigt la Sécurité militaire(SM, ancêtre du DRS-DSS).

    A propos de l’Attentat de la SM à l’Aéroport d’Alger (le 26 Août 1992) , lire les pertinents textes de K. Satour, juriste, universitaire, chercheur, essayiste, bloguer et traducteur (en exil) :
    .
    Le procès de de l’attentat de l’Aéroport d’Alger du 26 Août 1992 , K. Satour, Contredit, le 08/03/2007
    .
    L’ordre juridique algérien : la violence incorporée au droit, K. Satour, Contredit, le 08/03/2007
    .
    De même J. Vergès ( Lettre ouverte aux amis algériens devenus tortionnaires, Albin Michel éditions).
    .
    Flash back : d’autres coups sanglants nous ramènent à la sinistre SM. Celui d’El Guemmar en 1992, du Boulevard Amirouche, celui du Palais du Gouvernement, ou encore celui perpétré devant le Siège de l’ONU, mais aussi à l’Académie interarmes de Cherchel, Mostaganem (des enfants tués), l’attentat meurtrier contre le peintre Omar RACIM attribué à des jeunes qui n’ont jamais connu ce grand artiste, ni son adresse…Ou encore Cap Sigli (1978), etc., etc.
    .
    LE COUP D’IN AMENAS/TIGUENTOURINE (2013) :
    .
    Une « grille de lecture » ou « clé de raisonnement » opérant sur les symboles et les significations peuvent aider à décrypter et débusquer l’énigme d’In Aménas (et autres…). Car un complexe pétrolier ou gazier est d’abord un « trait d’union économique » avec le monde extérieur en général, et l’Occident en particulier. De même, un port ou
    aéroport constituent un « trait d’union frontalier ». Le Port d’Annaba détruit par la SM en Juin 1964 pour incriminer le FFS, et l’Aéroport d’Alger visé par la même SM en Août 1992 pour accuser le FIS, et bénéficier du soutien politique et stratégique du « monde extérieur », l’Occident d’abord !
    .
    Mais l’affaire Tiguentourine s’est retournée contre ses commanditaires de la SM-DRS. Peu de temps après, les Services de renseignements et les Multinationales Américains et Britanniques exigèrent la révocation des Généraux Mediene et de son beau-frère Ait Ourabi (le créateur/manipulateur des Groupes terroristes), la restructuration de ladite Police politique secrète/occulte….
    .
    MANIPULATION MASSIVE DE LA VIOLENCE EXTRÊME ET DES ET CHEFS ET LEURS GROUPES TERRORISTES
    .
    De nos jours, nous savons que les fameux et obscurs GIA (s’entend au pluriel) avaient été crées par la SM. Les divers témoignages et sources avancent que les massacres de 1996-97 étaient soit perpétrés par des miliciens à l’instigation d’agents du DRS infiltrés et/ou d’islamistes « retournés », soit directement organisés par le DRS et ensuite revendiqués par la publication de faux communiqués des dits GIA. Le journal Al Ansar, publié à Londres, était le premier à recevoir et diffuser ces communiqués, et son responsable s’est montré incapable de distinguer les vrais communiqués portant le sigle GIA des faux. Puis, le sigle GIA disparaît, et le GSPC le remplaça. Puis d’autres. Tandis que les Chefs terroristes (Zitouni, Layada, El Para, Mezrag, Hamadèche, etc.), recrutés et entraînés par la SM, étaient déclarés morts à plusieurs reprises, et ressuscités moult fois….
    .
    La ” GUERRE INTERNE ” = STRATEGIE DE LA TENSION EXPORTÉE A L’ETRANGER
    .
    A l’étranger. Le 24 décembre 1994, un commando (…) détourne le vol AF 8969 qui s’était envolé d’Alger…. Le 11 juillet 1995, l’imam Sahraoui est abattu d’une balle dans la tête dans la salle des prières, située à la rue Myra à Paris-XVIII°, ainsi que l’un de ses proches tentant de s’interposer. C’est le début des attentats qui touchèrent la France en 1995. Celui de la station Saint-Michel fera huit morts et une centaine de blessés. Un certain Ali Touchent, agent de la SM, est désigné par les journalistes d’investigation. Il a été exfiltré à Alger, où il vivait, chez son père, Officier supérieur de la DGSN, dans la Caserne de Police (Ninja, Unités d’assaut) de Châteauneuf, commandée exceptionnellement par la SM, en l’occurrence par le Général Smain Lamari, un criminel notoire, tel Heydrich ou Himmler. Quant aux allégations sur le fameux Dennouche, qui était à Stokholm au Guichet de la Poste, au moment de l’attentat, elles ont fait vite pschitt, tombées à l’eau, la Police et la Justice suédoises les ont vite invalidées…-. L’objectif aurait été de « mouiller » et « forcer la main » la France, donc de manifester plus de ” soutien politique “.
    .
    Les étrangers sont visés aussi en Algérie. Le 8 mai 1994, deux religieux français sont assassinés dans le quartier de la Casbah à Alger. Le 3 août 1994, assassinat à Alger de trois Gendarmes français et de deux agents de l’Ambassade de France. Le 27 décembre 1994, quatre Pères Blancs, dont trois Français, sont assassinés à Tizi-Ouzou, en Kabylie. Le 5 mai 1995, 5 coopérants dont 2 Français sont assassinés dans les locaux d’une société algérienne12. Et encore, l’assassinat des Moines de Tibhirine. Dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, sept moines trappistes du Monastère de Tibhirine, en Algérie, sont enlevés et séquestrés pendant deux mois. L’assassinat des Moines trappistes de Tivhirine est annoncé le 21 mai 1996, dans un communiqué attribué aux GIA…de la SM !. Les têtes des Moines décapités ne sont retrouvées que le 30 mai 1996, non loin de Médea, mais pas leurs corps, ce qui suscite les doutes sur la thèse officielle expliquant leur décès. Les commanditaires de cet enlèvement, leur motivation ainsi que les causes réelles de l’assassinat font l’objet de débats, la SM-DRS est désignée et accusée par l’extrême majorité des sources…
    .
    La SM-DRS utilise ses Commandos, ses Troupes d’assaut, ses Escadrons de la mort, des Groupes terroristes islamistes qu’elle créé et manipule, ses Tueurs sortis de prison, entraînés et drogués à El Guemmar … pour perpétrer massacres, meurtres, assassinats, enlèvements, de la façon la plus atroce et la plus horrible, dans le but de semer la terreur totale, la peur absolue, la psychose suprême, et créer ainsi le traumatisme perpétuel, pour que la population n’aurait plus l’énergie pour bouger, contester, protester, s’élever contre la Dictature militaro-mafieuse
    .
    A quand le « GRAND LIVRE NOIR DE LA DICTATURE MILITAIRE D’ALGER » ? Beaucoup de textes, études, archives, livres, références existent. Mais aussi, des Livres, Sites et Blogs, etc. Il faut réunir tout ça.

    repondre message

  • Rassemblement pour A. Mécili 6 avril 13:36, par Ait Amar

    LE RÔLE ET LA MISSION DE LA SM/DRS : TOUT FAIRE POUR ASSURER LA PÉRENNITÉ ET LA SCÉURITÉ DU RÉGIME MILITAIRE
    .
    La SM/RS est une police politique occulte, secrète, qui a pour rôle et mission d’assurer la pérennité et la sécurité du Régime militaire. Par la ruse et la force, l’une ou l’autre, ou les deux à la fois. La SM utilise la force pour terroriser les individus et régenter la société, inoculer la peur, faire régner la terreur ….
    .
    Attentats, assassinats, massacres, tortures, enlèvement, intimidations, menaces, toutes les formes et méthodes de répression, toutes sortes de mises à mort ….
    .
    LE POUVOIR REEL, C’EST LA SM-DRS :
    .
    .
    Depuis sa fondation, la Police politique secrète, le MALG à l’origine, puis nommé SM, DGPS, DRS, DSS, a toujours été au-dessus de toutes les règles, lois, institutions, organisations, associations. Et depuis le début, elle avait pour mission de surveiller la société, de la réprimer et la dominer …. au profit du Clan militaro-mafieux qu’elle amarre (en particulier), au profit du Régime militaire en général.

    Elle surveille et muselle l’Institution militaire (l’Armée), et n’hésite pas à assassiner et torturer ceux qu’elle juge hostiles au Pouvoir militaire.

    Elle sévit en permanence contre la population civile. Elle en a fait des milliers de victimes. C’était bel et bien cette terrible SM-DRS qui a planifié et mené la ” Guerre interne / Stratégie de la tension ” décidée et ordonnée par un Groupe de Généraux criminels et mafieux, des prédateurs et extrémistes et ultras, dits les Janviéristes, éradicateurs, qui avaient fomenté le Coup d’Etat militaire de Janvier 1992 dans le but de restructurer le / leur ” système dictatorial, hyper autoritaire et mafieux ” , et de perpétuer la domination sur le pays, en accaparant et pillant ses richesses, et en sévissant par la répression accrue et permanente, et toutes sortes de stratagèmes, pièges, sortilèges, propagandes, fourberies, intrigues, complots, manipulations, provocations, massacres, assassinats, kidnappings ….

    Résumé : ce n’est pas L’Institution militaire (l’Armée, cadre institutionnel, conceptuel) qui commande, ce sont certains Généraux, en l’occurrence les Généraux de la SM-DRS et certains Généraux de l’Etat-major (Chefs des Régions militaires ….)…. avec la complicité de certains ” cadres ” dans les Institutions, les médias, les appareils divers et variés, toujours serviles et prêts pour assurer la logistique du crime. Nous avons donc affaire à une ” criminalité de système ” (Cf Kh. Satour)

    Sans la suppression de cette terrible ” officine du crime et de la rapine ” = organisation criminelle et mafieuse = Gestapo, qu’est cette Police secrète , il ne peut y avoir de véritable processus de transition vers la Démocratie et l’Etat de droit ….

    La SM-DRS n’est qu’une Police politique secrète, mais pas un Service de renseignements, ni un Intelligence service (genre anglo-saxon), ni un Service secret / d’espionnage. C’est une ” machine à tuer “, une ” machine de la mort “, au service de la Dictature militaire ….

    La SM-DRS-DSS est le ” levier principal ” du Pouvoir dictatorial militaire en place, depuis 1962 …..
    .
    SANS LA DISSOLUTION de la POLICE POLITIQUE , IL N’Y AURA PAS TRANSITION VERS LA DEMOCRATIE REELLE
    .
    Pour la dissolution immédiate, effective et définitive de la Police politique, et toutes ses ramifications et tentacules, tous ses prolongements et bras armés et politiques, ses partis-officines, associations-relais, médias-propagandistes, institutions-alibis, assemblées-croupions. Il faut procéder à la dénonciation et la « neutralisation politique » de ses faux-opposants, ses pseudos-démocrates, ses extrémistes-divers, ses sites et blogues infestes ; la dissolution de ses milices assassines, ses escadrons de la mort, ses troupes d’assaut, ses groupes dits (pudiquement) d’auto-défense, ses groupes armés terroristes (salafistes, djihadistes, GIA, GSPC, AQMI.. crées dans ses Labos’).

    Cette Police politique secrète / occulte est une « organisation criminelle et mafieuse » , formée sur le « modèle gestapiste » (en référence à la Gestapo hitlérienne), la violence extrême étant sa matrice principale, son marqueur distinctif, son identité primordiale : la SM-DRS n’est pas la SM-DRS si elle ne sème pas la terreur ! La branche « police politique » de la SM-DRS , je désigne ! La Police politique secrète a pour mission la surveillance généralisée et la répression permanente de la population civile et de l’Institution militaire (l’Armée, ANP)……au profit de la « caste militaro-mafieuse » dirigeante, qui embrigade et massacre la population , pille et accapare les richesses du pays, hypothèque l’avenir ….

    Sans la surpression de la cette sinistre et criminelle Police politique « gestapiste » , criminelle et mafieuse, il n’y’aura pas de véritable transition politique vers la démocratie réelle, ni d’Etat de droit…..Car la Police politique a dévoré le pays (Cf. Mécili), gangréné la société, cassé toutes les résistance pacifiques, terrorisé les individus et régenté la société. Cette gangrène appelée SM-DRS est « partout et nulle part » ! Partout, du fait de son quadrillage systématique, nulle part en raison de son organisation et sa structuration secrètes, invisibles, imperceptibles (mais décelables) ! Cette sinistre SM-DRS est le Pouvoir réel, le Sommet de la « Pyramide du pouvoir », l’Enclave autoritaire principale, la Main de fer des Généraux-et-Colonels, leur Bras politique, la Colonne vertébrale et l’Epine dorsale du Régime militaro-mafieux, son Syndicat du crime, son Fer de lance, son Cœur et son Cerveau, son Centre névralgique, son Mur de soutènement, sa principale Digue de protection, sa Force d’interposition……contre tout ce qui peut menacer les intérêts de la « caste militaro-mafio-bureaucratique » ..…
    .
    La SM-DRS-CSS N’EST QU’UNE POLICE POLITIQUE SECRETE / OCCULTE.
    .
    L’appellation « services secrets ou services de renseignement » est complètement fausse, et ne convient pas à la SM-DRS, et qu’il faut donc réfuter, rejeter, abandonner. Car le CSS, ex-DRS (ex-DGPS, ex-SM, ex-MALG) n’est qu’une Police politique occulte, agissant dans l’ombre, en secret, ayant pour mission la surveillance et la répression politique, l’élimination des opposants au Régime dictatorial « militaire et mafieux » (double nature). Et de ce fait, le DRS est « organisation criminelle et mafieuse » , formée sur le modèle « gestapiste », la violence extrême étant son action principale, son marquer distinctif. Criminelle, elle est derrière les assassinas politiques, les massacres, les rapts et kidnappings, la création et la manipulation des Groupes armés terroristes, des Escadrons de la mort, des Malices. De plus, cette Police politique a toujours été la « cheville ouvrière » des Coups d’Etat successifs depuis 1957.
    .
    La SM-DRS est le Pouvoir réel, le Sommet de la Pyramide du Pouvoir, l’Enclave autoritaire principale, le Cœur et le Cerveau du Pouvoir militaro-mafieux, son Centre névralgique, son Syndicat du crime, sa Main de fer, son Bras politique, sa Digue principale, son Mur de soutènement .…contre tout ce qui peut menacer la « caste militaro-mafio-bureaucratique » qui pille et accapare les richesses du pays, et hypothèque son avenir….

    La SM-DRS-CSS : « ORGANISATION CRIMINELE et MAFIEUSE » .

    – Mafieuse : ses Officiers tiennent des Bars, Restaurants, Hôtels et lieux de passe, de prostitution, de débauche, des réseaux de proxénétisme et de drogue, d’import-export, d’immobilier, de transport (taxis, bus) , en Algérie et en France. Tous les secteurs où ça ‘rapporte gros’ , ça embrigade et ça anesthésie ( prostitution, drogue) la population, et où toutes les magouilles et malversations sont pratiquées, les trafics en tous genres…..

    – Criminelle : formée sur le modèle « gestapiste » , la violence extrême étant son action principale, son marquer distinctif, et elle est responsable et coupable les assassinas politiques, les massacres, les rapts et kidnappings, la création et la manipulation des Groupes armés terroristes, des Escadrons de la mort, des Milices armées. La SM-DRS-CSS tient d’abord et avant tout à inoculer la peur, semer la terreur, terroriser les individus, pour régenter la société ;
    .
    De plus, cette Police politique secrète a toujours été la « cheville ouvrière » des Coups d’Etat successifs depuis 1957 (assassinat de R. Abbane).
    .
    Sans la dissolution définitive et effective de cette terrible, criminelle et mafieuse de Police politique (SM-DRS-CSS), il ne peut y avoir de « dégel » , d’amorce d’un véritable processus vers une réelle transition à la démocratie et l’Etat de droit. Depuis 1989, nous n’avons eu qu’une « ouverture contrôlée » ou « fausse ouverture », un poker menteur, où les acteurs et agitateurs sponsorisés et propulsés au devant de la scène ne sont que des valets et ponce-pilâtes des Maitres de la SM DRS, qui ont instigué et crée ces partis-officines, ces associations-relais, ces assemblées-croupions, ces institution-alibis, ces organes de propagande (médias aux ordres)……
    .
    .
    LA SM-DRS-CSS ET SES OFFICIERS TORTIONNAIRES , COUPABLES DE CRIMES IMPRESCRIPTIBLES :
    .
    Ce sont des criminels et mafieux, qui défendent leurs intérêts, mais pas le pays, et nullement le peuple qu’ils méprisent et détestent mortellement. Ils sont les premiers représentants et les grands responsables de cette caste usurpatrice de la souveraineté nationale, qui s´autoproclame la tutrice de tout un peuple, lui imposant une dictature impitoyable et se permettant d’accaparer et de piller les richesses du pays sans vergogne.
    .
    Pour ces Généraux ‘ gestapistes ‘, le pays leur appartient, et se considèrent comme les propriétaires uniques et exclusifs de cette malheureuse Algérie, qu’ils dépossèdent, pour leur propre bénéfice, et celui de leurs serviteurs, leurs valets et ponce-pilâtes ….
    .
    Les premiers responsables et coupables de la catastrophe nationale, c’est d’abord ces Généraux-et-Colonels sanguinaires et prédateurs, mais aussi tous leurs serviteurs, dans les Appareils et Organes de répression, de coercition, de propagande, d’embrigadement.
    .
    La suppression de cette ‘ enclave autoritaire principale ‘ qu’est cette Police politique secrète gestapiste = ‘ organisation criminelle et mafieuse ‘ doit être la revendication principale de l’Opposition oppositionnelle ( à construire)
    .
    CONTRE LE SYSTEME MILITARO-MAFIEUX TOUT ENTIER
    .
    C’est contre le « Système dictatorial militaro-mafieux » tout entier qu’il faut s’insurger, nous insurger, de manière pacifique, en déjouant les manipulations et les provocations des criminels et mafieux de la SM-DRS.
    A bas tout le « système militaro-mafieux », globalement et dans le détail !
    A bas le Régime-Pouvoir militaro-mafieux tout entier, en général et en particulier !
    A bas tous les Clans/ Cercles / Factions / Franges militaro-mafieux qui constituent la Junte dictatoriale régnante !
    A bas les Maîtres du DRS , ces assassins et prédateurs, corrompus et corrupteurs/manipulateurs !
    A bas les Généraux ( la Hiérarchie) qui surveillent-contrôlent-et-tiennent l’Armée (l’Institution militaire) et les Appareils sécuritaires (de répression et de coercition)
    Attention aux manipulations et provocations du DRS ! le DRS qui a des partis, des associations, organes de propagandes, des milliers de provo-casseurs / baltaguias, des milliers d’indicateurs et indicatrices, rabatteurs/trices, informateurs/trices…..

    repondre message

  • Rassemblement pour A. Mécili 6 avril 18:57, par Sam
    MÉCILI ŒUVRAIT POUR LA FONDATION D’UN POLE D’OPPOSITION VÉRITABLEMENT OPPOSITIONNELLE : . Une opposition vraiment oppositionnelle (inexistante de nos jours), une opposition qui cible frontalement et directement le Régime militaire = mal originel = l’origine du mal = l’ennemi principal = l’ennemi commun. Mécili réalisait que seul un Pole oppositionnel puissant est capable d’imposer un processus de transition vers la Démocratie réelle et l’État de droit social et solidaire, moderniste et progressiste, pluraliste et laïc, unitaire et unioniste, promoteur d’une Fédération nord-africaine des peuples, engagé pour la paix dans le monde .... Comme le Pouvoir militaro-mafieux est fort et puissant, il faut une Opposition véritablement oppositionnelle, forte et puissante, sinon rien pas d’espoir .... . Mécili était un opposant irréductible et incorruptible. La SM avait d’abord essayé d’utiliser la ’ ruse ’ .... puis la ’ force ’ . Comme elle n’avait pas pu le corrompre et arréter sa détermination oppositionnelle, elle avait décidé de l’assassiner. Elle avait essayé d’abord de le dissuader avec l’entremise de l’avocat Mourad Oussedik, onagre et/ou homme d’influence du Régime militaire alégrien à Paris, comme Ali Haroune, mais en vain. Puis les menaces téléphoniques et par courriers commencent. Et puis, la SM est par la suitre passée directement à l’assassinat, comme à ses habitudes.... . Mécili connait beaucoup de choses sur le fonctionnement, la structuration et les pratiques du Régime militaire et mafieux d’Alger, un Régime dictatorial fort, criminel, corrompu et corrupteur, manipulateur et soudoyeur, réputé ’ bon payeur ’, qui paye bien et achète le soutien des médias et hommes politiques en France, notamment, car les Généraux misent beaucoup sur la ’ caution politique ’ de Paris. Le ’ soutien stratégique et diplomatique ’ c’est l’Empire mercenaire américain (avant 1989, c’était les Russes) qui l’octroie monnayant pétrole et gaz, soumission et aliénation de la souveraineté nationale, une base militaire US est depuis longtemps à Tamanrasset .... Passons ! . Mécili s’apprétait à faire des révélations fracassantes contre la Junte militaro-mafieuse d’Alger, des révélations qui dérangeraient la France aussi. Car les pouvoirs successufs en France ont toujours été liés d’une ’ Sainte-alliance ’ avec la Dictature militaire d’Alger, et il y’a entre les deux capitales pas mal d’affaires sales et déguelasses, argent noir, corruption à grande échelle, payement des campagnes électorales de la Droite française (les Généraux prèfèrent la Droite dure), certaines entorses à l’embargo sur la vente des armes à la Libye et à l’Iran (par l’intermédiaire des Militaires d’Alger), etc. etc. Les barons (Pasqua, Pandraud, etc.) de la Droite française avaient alors donné le feu vert et leur consentement .... la SM avait lors agi, et la coopération des ’ raison d’Etat ’ piétine la justice.... . A ALGER, UNE ’ OUVERTURE CONTRÔLÉE ’ SE PREPARE : . Au milieu des années 80, le puissant Clan Belkheir-Ayyat-Khédiri-Mequeddem-et-alii (Clan puissant car puissamment amaré à la puissante SM) préparait déjà une nouvelle et énième recomposition du Pouvoir dictatorial, par la ’ rue interposée ’ (d’où les émeutes de 1988, réprimées dans le sang), une sorte de Coup d’Etat camouflé, et une nouvvelle ’ classe politique ’ allait être préparée pour ce faire. Des tractatiosn secrètes étaient entammées, avec de ’ nouveau acteurs ’ politiques déjà ’ zaimisés et héroisés ’ par la ’ case prison ’, le ’ lieu obligé ’ idéal et habituel, pour fabriquer l’aura, la notorité, la visibilité politique, pour les sponnsoriser et les propulser au devant de la scène, en leur créannt des des partis-officines, des associations-relais, des médias-propagandistes = Poker-menteur = ’ façonnage artificiel du champ politique et médiatique ’, en neutralisant l’Opposition oppositionnelle, qui a débouché à ce vide politique et la prolifération des extrémistes de tous bords (...) . Mécili a été assassiné donc peu avant cette ’ fausse ouverture ’ de 1988-89. C’était fait sciemment et volontairement. Le Clan Belkheir-Ayyat-Khédiri-et-alii (amaré à la SM) avait créé le RCD pour casser le trio MCB-FFS-LADDH (qui se mouvaient ensemble, s’impliquaient et s’épaulaient). On avait vu alors l’instigation du RCD ’ avant termes ’ (Février 1989), avant ême la Charte pluraliste (Mars 1989) qui allait autoriser le multipartisme, en lui accordant des avantages financiers et logistiques importants, et des vitrines médiatiques grandioses. Le RCD a soutenu les campagnes de répressions et toutes les options sécuritaires du Régime militaire, ses dirigeants (dirigés par la SM) avaient servi de ’ porte-flingues ’, de chien de garde et ’ commandos médiatiques ’ légitimant et justifiant les actions criminelles des Généraux ultras et faucons au pouvoir ..... Bref ! . VÉRITÉ ET JUSTICE POUR MECILI : . La complicité et la collusion des raisons d’État entre Paris et Alger ont fait en sorte que la justice est piétinée dans cette affaire d’assassinat politique. Cela fait 31 ans de cela qu’ André-Ali MECILI, ce farouche et opiniâtre opposant au Régime militaro-mafieux d’Alger a été assassiné à Paris,. Le tueur, AMELLOU (d’Akbou), a été renvoyé à ses commanditaires de la SM à Alger, par le biais d’une infâme procédure « d’urgence absolue « concoctée par le duo controversé Pasqua-Pandreau, liés d’une « sainte-alliance » avec le Clan puissant au pouvoir en Algérie, en l’occurrence le Clan Belkheir-Ayyat-Khédiri-Méguddem-& cie ( le Clan « puissant » du fait de son amarrage à la « puissante » SM, la Police politique de la Junte dictatoriale régnante)……. . Pistes de lectures :
    - L’Affaire Mécili, Éditions la Découverte,
    - Raisonx d’Etat : l’affaire Mécili, Éditions Albin Michel,
    - Françalgérie : memsonges et crimes d’Etat, Éditions la Découverte,
    - Le drame algérien, un peuple en otage, Éditions La Découverte.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.