Accueil > Actualité > La Une > Kabylie : l’invasion islamiste en marche
Kabylie : l'invasion islamiste en marche
jeudi 1er février 2007
par Masin
Le projet d’islamisation totale de la Kabylie - et de Tamazgha de manière générale - est loin d’être achevé !

Aucun village de Kabylie ne doit échapper à ce plan de "mosquéisation"... L’islamisation forcée et/ou pernicieuse passe d’abord, et surtout, par là !
C’est le sort que certains "délinquants" veulent réserver à ce paisible village de Basse Kabylie : At Mqeddem. Un village qui a vu environ deux tiers de ses enfants l’"abandonner". Disons qu’ils se sont exilés pour diverses raisons.
Alors que tout se passait relativement bien dans ce village jusqu’à ce que, il y a trois ans, des personnes originaires du village mais qui l’ont quitté depuis très longtemps (ils se sont installés à Alger à Bgayet ou encore à Akbou) ont eu l’idée de construire une mosquée dans le village. Une mosquée surdimensionnée par rapport à un village qui ne compte pas plus de trois cent habitants. Au passage, notons que ce village dispose d’un endroit qui fait office de salle de prière. Le même endroit sert aux réunions du village ainsi qu’à certaines fêtes traditionnelles. L’endroit jonche le mausolée de l’ancêtre du village. Pour les quelques personnes qui fréquentent de façon irrégulière ce lieu de culte, l’espace est largement suffisant, un espace qui répond très largement à la demande locale en matière de pratique cultuelle. Alors que ces individus, coupés du village et insoucieux de ses intérêts élémentaires, tiennent à imposer une mosquée au village, d’autres villageois qui y habitent et qui y sont très liés, ne trouvent aucun intérêt à ce projet inutile. Les opposants à ce projet de construction de mosquée ont alors pu bloquer le projet qui n’a pas pu se concrétiser malgré toutes les tentatives d’intimidation exercées par un groupe d’individus qui agissent pour des intérêts occultes. Les mêmes individus ont aussi tenté de corrompre certains villageois pour leur faire changer d’avis.

Mais les "délinquants" ne désarment pas. Aujourd’hui, trois ans après, ils reviennent à la charge et trouvent un subterfuge pour imposer leur projet. En effet, ils convoquent une assemblée générale de façon irrégulière. Les responsables élus de l’Assemblée du village n’étaient même pas au courant de la convocation de l’Assemblée générale. Lors de l’Assemblée générale qui a eu lieu le vendredi 26 janvier 2007 et dont l’ordre du jour unique était le projet de construction de la mosquée, des dizaines de personnes inconnus des villageois étaient présentes : ils accompagnaient les individus ayant convoqué irrégulièrement l’Assemblée générale. Ces derniers se sont auto désignés pour la modération des débats. Ils ont systématiquement privé de parole tous les villageois qui étaient contre le projet de construction d’une mosquée. C’est un véritable coup de force qu’ils ont opéré pour imposer leur projet non sans procéder auparavant à l’intimidation de nombre de jeunes opposés à la construction d’une mosquée ; certains ne sont, d’ailleurs, pas allés à l’Assemblée générale.

A signaler que l’origine des fonds qui serviront à la construction de cette mosquée - si le projet vient à se concrétiser - sont d’origine occulte. L’on sait tout de même que e sont des mécènes résidant à Blida qui seraient les principaux promoteurs. C’est d’ailleurs le cas de la plupart des mosquées construites en Kabylie ces dernières années. L’Internationale islamiste doit avoir des relais à Blida !

Pourquoi cet acharnement pour la construction d’une mosquée dans un petit village dont les besoins élémentaires sont multiples ? Les renseignements que nous avons eu à propos de ce groupe d’individus qui tirent les ficelles sont édifiants. Il n’est pas besoin de chercher très loin pour comprendre les raisons de cet acharnement.

Intéressons-nous à quatre principaux individus de ceux qui tirent les ficelles. Le premier, le plus actif et dangereux. Un enseignant d’arabe en retraite qui a fait la guerre d’Algérie. Il a eu, lors de cette guerre, à assumer des responsabilités politiques au sein du FLN. Il avait alors brillé par son attitude sanguinaire. En effet, cet individu est responsable de l’élimination physique d’au moins deux personnes ; un homme et une femme connus pourtant pour leur engagement dans le guerre contre le colonialisme français. Ces personnes ont été égorgées. Après 1962, il est restés au sein du FLN et a eu, bien entendu, accès aux privilèges du système. Il est resté toute sa vie fidèle à ce système qu’il continue toujours de servir.

Le deuxième, un avocat, militant du FLN, connu pour sa corruption. Il a bénéficié, grâce aux services rendus, des largesses du système. Il est très connu pour ses connexions très étroites avec les services de renseignements. Les biens immobiliers dont il est propriétaire dans la région d’Akbou et Bgayet donnent une idée du degré de son implication dans le régime algérien.

Le troisième, un militant du FLN depuis les années 1970, membre actif et ayant ocupé des postes de responsabilité au sein de l’appareil du FLN à Alger. Poète de service... Il est connu également pour son implication directe au sein de la sécurité militaire algérienne. Il a d’ailleurs, comme par hasard, fait partie des membres fondateurs du MAJD [1], le parti de l’historique patron de la Sécurité militaire, Kasdi Merbah, après son éviction du gouvernement algérien.

Le quatrième, un petit fonctionnaire de l’administration judiciaire algérienne, connu dans la région pour la corruption qu’il pratique avec les pauvres "justiciables" ainsi que pour ses connexions avec les services de renseignements locaux à Akbou.

Le profil de ces individus, porteurs principaux du projet de construction de la mosquée, donne une idée claire des véritables visées d’un tel projet.

Comment de tels individus pareils puissent avoir la parole dans une assemblée de village qu’il n’habite pas. Il font partie de l’armada des supplétifs de l’Etat algérien en Kabylie. Ce sont des individus comme eux, un peu partout en Kabylie - et il n’y a pas un village qui y échappe - qui ont permis au régime algérien d’avoir la mainmise sur notre pays. Ce sont des individus nuisibles sans principes ni dignité. Ce sont des délinquants. Ce sont eux qui ont servi au système afin d’importer tous les fléaux que la Kabylie connaît aujourd’hui : drogue, prostitution, abus d’alcool, construction de mosquées,... le seul objectif étant, bien entendu, la déstructuration et le destruction de la Kabylie.

Il est temps de les arrêter et d’agir afin que leur "règne" cesse en Kabylie. L’on se doit de les combattre et faire en sorte que notre pays soit débarrassé d’eux et de leur nuisance.

Les citoyens honnêtes du village d’At Mqeddem devront avoir raison dans cette affaire. Les délinquants devront être dénoncés et que les intérêts d village protégés. Le village d’At Mqeddem a besoin d’une bibliothèque, d’une salle de musique, d’un espace où les jeunes filles et jeunes garçons apprendront l’usage d’un ordinateur et de l’Internet. Le village d’At M’qeddem et les villages voisins ont besoin d’un hôpital, d’un bureau de poste et de nombres de services et de conforts dont ont besoin la femme et l’homme du XXIe siècle...

Nous tâcherons de suivre cette affaire de très près e tiendrons nos lecteurs informés de l’évolution des choses à At M’qeddem. Nous continuerons à enquêter sur ces individus qui veulent défigurer la Kabylie.


Akli at Qasi.


Lire la déclaration de l’association "Tighermin" : Non à l’intrusion islamiste !

P.-S.

La photo du logo de l’article est extraite du site "Ighram.com"

Articles dans la rubrique :

La Une
01/11/17
0
Dans une déclaration datée du 31 octobre, l’ONG Tamazgha réitère sa solidarité avec le peuple (...)

Lire l'article

10/10/17
0
Qu’est-ce qui peut, aujourd’hui, entamer la détermination du peuple catalan à accéder à son (...)

Lire l'article

25/09/17
1
Dans une déclaration en date du 24 septembre, Tamazgha exprime sa solidarité avec le peuple (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


27 Messages

  • Azul,

    Il faudrait creer des cercles culturels. Organiser des seminaires sur l’histoire des religions : en insistant sur le cote antropologie culturelle ! Les hommes avertis sont la force propulsive des libertés.

    Comment ?

    Une ONG du meme nom : Thamazgha, a’ l’aide de philosophes antropologues, hommes de sciences.

    Les moyensa tecnologiques : dvd, CD avec des lecons meme improvisées sont suffisantes.

    Cassette video, conference dans les comune pour rendre collective l’idée et la socialiser.

    Tous nos freres qui sommes a’ l’etranger devrions collecter des sous pour soutenir une telle iniziative.

    Methodologie :

    Il ne faut pas tomber dans le piege de l’antinomie, plutot retracer structurellement le concepte religieux et analyser ses retombées sociales. Faire toucher du doight les contradictions humaines ou s’implante les sorciers, les integrisme.
    Porter la culture de la confiance en le changement, qui ne depends que de soi.

    C’est ca ma proposition contre toute sorte de populisme qu’il soit arabo-islamique ou autre nature.

    Kaci

    • Kabylie : l’invasion islamiste en marche 10 février 2007 18:06, par Akli
      Moi je suis profondement croyant (chrétien) kabyle et je suis entièrement d’accord avec toi, ma conscience et ma croyance ne peuvent être en contradiction avec les droits fondamentales humaine.
      • est ce que il y’a vraiment des chritiens en kabylie ?
        • Kabylie : l’invasion islamiste en marche 30 avril 2007 13:20, par AUGUSTIN
          moi je pense que la pratique d’ une religion est quelque chose de strictement personnel dans n’ importe quel pays du globe ; sauf dans les pays ARABO-MUSULMANS ou la religion est religion d’ état et ou les religieux ISLAMISTES exercent une pression plus que psychologique sur les NON MUSULMANS.Comment voulez-vous dans ces conditions que des CHRETIENS KABYLES et à ma connaisaance il y en a pas mal, puisse pratiquer en toute tranquillité.Je pense que s’ ils avaient le choix, ils se convertiraient en masse.N’ oublions pas que L’ISLAM a été imposé par la force aux KABYLES.C’est la religion du COLONISATEUR et de l’ oppresseur.
          • Kabylie : l’invasion islamiste en marche 28 juin 2008 17:19, par Hubert
            azul, on parle de tolérance et de liberté de culte. J’adhère à ces valeurs par contre je ne comprends pas pourquoi tu commences à dire que l’Islam est religion du colonisateur etc... Je trouve que ce n’est pas correct de taper sur une autre religion que la sienne. Cordialement Hubert
            • Kabylie : l’invasion islamiste en marche 6 août 2008 17:03, par akli
              écoute mon ami Hubert, nous adhérons tous aux principes de la tolérance, cependant ce jeune auquel tu demandes pourquoi il tape sur la religion des autres a ses raisons sans peut-être même qu’il le sache : quand on refuse à quelqu’un le droit à la différence, il commence à demander des droits différents. c-à-d beaucoup de personnes ne sont pas musulmans en Algérie ou carrément irreligieux, mais ils n’ont pas le droit à la parole, et parmi ces personnes il y a des intellos, je te jure Hubert, à qui de petits jeunes voyous ’’ je le dis par connaissance de cause’’ se permettent de faire des leçons de morale, et de quelle manière mon cher Hubert !!!! car simplement ces jeunes ont des poiles sur les joues alors que les autres n’en ont pas. en un mot Hubert, quand quelqu’un refuse ta différence sans même qu’il la connaisse et va jusqu’à vouloir t’imposer ses visions avec de la violence visuelle "ça existe Hubert et ça fait très mal" ou verbale, elle blesse aussi, et même phisique ’’pas la peine que j’en parle plus sur cette dernière, alors à la longue tu finiras par répondre à ses provocations, et tu risques même d’être plus intolérent que lui car Hubert ’’ la violence appelle la VIOLENCE" et il te dira après ’’ mais pourquoi tu me tapes dessus ?!!!"
              • Kabylie : l’invasion islamiste en marche 10 octobre 2008 20:13, par sadchaouche
                je suis bérber fait de ce que je suis je suis né dans un villege a tizi ouzou j’ai 29 ans j’ai fait la bien sur sur les histoir de mes racines oui .......moi percenalement j’aitreve que je suis pas muslime je suis chrétienn nous sommes pas les arabes afrique ....... algerie chrétienn
        • Kabylie : l’invasion islamiste en marche 14 octobre 2007 23:34, par amazigh paname
          oui il ya des kabyles chretiens aujourd’hui et depuis toujours mais je ne comprends pas cette vision unique ,parti unique ,religion unique et pourtant se sont toute ;pour les croyant des religion d’un dieu unique .pour votre information ,le PAPE GELASE Ier (492-496) etait KABYLE c’est lui qui contribuer aux rapport entre l’eglise et l’etat (presque l’actuel laicite donc montesquiaux qui a separer les trois pouvoirs ,certainement a puiser de cette reflexion) puis aussi il ya saint cyprien c’est un BERBEREne a carthage et aussi le SAINT AUGUSTIN nè à TIARET. j’espere que j’ai rèpondu à votre question.et merci de m’avoir lu
    • Kabylie : l’invasion islamiste en marche 7 mars 2008 20:10, par Tamizght de Kabylie, qui a vécu tous les bouleversements de ce pays qui est (...)
      Merci pour cette étude, analyse et somme toute très mesurée, tant dans sa formulation que dans sa dénonciation. Pour l’instant nous n’avons que le moyen de nous élever contre notre destruction programmée et orchestrée par des forces pas si occultes que cela... Nous avons un moyen de résistance infaillible : la vigilance et le refus d’actions aussi déstructurantes et dangereuses pour nous que la construction de nouvelles mosquées, comme s’il n’y en a pas déjà assez !!! Ce n’est pas l’islam que nous rejetons, c’est le prosélytisme et le manque de liberté d’y souscrire ou pas. Personnellement, je pars du principe que la religion est une affaire intime et personnelle. C’est ainsi que nous avions toujours vécu en Kabylie, avant l’avènement de l’islamisme politique. Nous vivions en bonne entente avec ceux qui étaient musulmans et ceux qui ne l’étaient pas. La vraie foi est une foi choisie et consentie. pas une fois imposée. Cet islamisme politique était inconnu chez nous. en Kabylie et dans toute l’Algérie, il s’agit d’un islam venu d’ailleurs, qui est entrain de tuer l’algérianité. Matoub disait à Propos de l’oeuvre de notre regretté M. Mammeri : wis ma thulfam i tmeqwa !!Nous ne devrions pas être les seuls à défendre la liberté de culte. Nous ne devrions pas être les seuls ( car c’est vraiment de cela qu’il s’agit)à essayer de tirer notre pays vers le haut !!! Tous les algériens devraient s’y mettre. Comment ne se rendent - ils pas compte qu’il s’agit de leur survie en tant que peuple libre, responsable et soucieux de son devenir ??? A force de nous "bassiner" en permanence avec des concepts et des énoncés dont nous n’avons souvent que faire. Ils suscitent en fait l’effet inverse. Ces gens là ne travaillent même pas pour l’islam, mais contre l’islam. Mille fois bravo à ces personnes responsables et courageuses de s’opposer à ces agissements méprisables. Les gens qui ont de l’argent à mettre dans leur village feraient mieux de le mettre dans des actions qui permettraient à ces villages de se développer , aux villageois qui ont le mérite d’y demeurer malgré tout. d’avoir de quoi vivre décemment.Le refus de la bêtise est pour l’instant votre ( notre ) seule arme. N’hésitons pas à l’utiliser.
  • Kabylie : l’invasion islamiste en marche 2 février 2007 19:12, par Lenia
    On na rien fait pour stoper ce phénomene, ihi chah felanegh !
  • A quand la fin du colonialisme arabo-islamiste ?

    Tous les Amazighs d’Algérie-les Kabyles, les Chaouis, les Touaregs, les Chenouis et les Mzabs- ont tous été et continuent d’être les victimes du colonialisme islamiste depuis 14 siècles. Des siècles et des siècles d’oppression, de persécution, d’exploitation, de meurtres, de destruction et de falsification ont dépouillé ce peuple « redoutable et nombreux », comme l’écrivait Ibn Kheldoun, de sa civilisation et de son identité au point de lui faire croire qu’il n’est rien sans être Arabo-islamiste. Aujourd’hui, nous assistons à une renaissance Amazigh dans tout Tamazgha, et le changement, voir la chute, des régimes islamistes de l’Afrique du Nord devient de plus en plus inéluctable. Un Touareg m’a dit dernièrement que si son peuple n’avaient peur du pouvoir Arabe d’Alger qui est capable de les laisser mourir de faim en décrétant un embargo alimentaire, rien ne les arrêtera dans la quête de leurs droits culturels et identitaires. Un Chenoui m’as dit un jour : « Azul aggma, excuses moi de ne pas pouvoir te parler en Kabyle, mais c’est les Arabo-islamistes qui nous gouvernent qui ont voulu notre extermination, nous les enfants de Juba, mais un jour ils payeront ». Tous les Amazighs ressentent la même injustice qui n’a que trop duré. La surveillance des Amazighs n’a jamais cessé depuis l’arrivée des colons Arabo-islamistes dans ce pays. Après plus de quatorze siècles d’occupation, les relations entre les colons Arabo-islamistes et les Amazighs n’ont pas changé d’un iota, nous continuons jusqu’à ce jour d’être maltraités et victimes de leur barbarie. Les Kabyles doivent tout faire pour gagner leur autonomie car le changement et la survie pour l’ensemble du peuple Amazigh de Tamazgha dépend de la réussite de leur initiative. Et la Kabylie servira d’exemple et montrera le chemin à suivre au reste du peuple Amazigh de l’Afrique du Nord.

  • Kabylie : l’invasion islamiste en marche 23 février 2007 14:29, par Khalil

    Azul a tous,

    Le choix de devenir musulman reste un choix et personne n’oblige personne à se convertir ou meme à croire en quelque chose qui ne lui plait pas .
    Il faut arreter de penser que les arabes nous obligent à devenir musulmans celui qui veut etre athée , chretien , juif , chacun fait ce qu’il veut et et croit en ce qui lui plait .
    Personnellement je suis kabyle et j’ai fait le choix d’etre musulman et je suis totalement epanoui dans mes deux roles et je n’ai pas honte de me dire kabyle musulman.
    Cependant , du fait d’entendre les autres me dire que j’ai été soumis cela m’agace car c’est faux. Je suis pour la lutte kabyle et j’essaye d’y participer comme je peux mais on ne peux pas remettre la faute sur les arabes bien qu’on ait été colonisé. Ceci reste uniquement mon avis de kabyle "musulman". A bientot

    • Kabylie : l’invasion islamiste en marche 14 octobre 2007 22:55, par amazigh paname
      je pense que certe que vous avez fait le choix d’etre musulman par votre volontè comme vous le dite mais vous vivez dans un autre monde je le pense aussi .car d’apres le deuzieme article de la constitution l’islam est religion d’etat .un etat quelque chose d’abstait qui n’est ni humain ni materiel a une religion il faut etre des genies pour l’imaginer .de plus si demain c’est le mois de ramadhan et par hassard vous le fait pas eh bien la sociète ne vous laissera pas ce choix donc vous parlez pour ne rien dire vous vous rediculisez tout seul et je ne sait pourquoi d’aileur je vous rèponds car vous rèflèchissez pas vous avez laisser les autres le font à votre place ,ils ont fabriquer des gens assister, .ecoutez arretons vos parodies car tout les leviers sociaux culturels ;politique favorise une seule et unique culture qui n’est pas la notre et que tout BERBERE digne de se nom dit la rejetèe en globalitè point barre.celui qui veut nous dètournè de nos but n’est pas encore nait .les enfants de massinissa de jugurtha ,juba,kosaila,dihia ;fatmma n’soummar ;taous amrouche,ET DE MATOUB LOUNES ne cesseront jamais le combat.rouh a mis n bathta at nadith af ouzariq
    • Kabylie : l’invasion islamiste en marche 17 février 2008 17:48, par amrache
      mmmmoi je pense que tu a mal compris lislam
  • Kabylie : l’invasion islamiste en marche 5 mars 2007 14:52, par ait amrane
    je comprend pas pour vous ne citez tout simplement leur nom et leur prenom ?