Yennayer en Kabylie
in Agenda Berbère (1982)
mardi 13 janvier 2004
par Masin

Amenzu n Yennayer (le premier Janvier), est considéré comme un jour important, placé parmi les solennités communautaires (leâwacer’) que sont les fêtes religieuses musulmanes comme les deux Aïds (Lâid tamez’yant, Lâid tameqrant). La célébration de Amenzu n Yennayer est marquée par un rite d’émmolation, sacrifice propitiatoire, destiné à expulser les forces maléfiques (asfel). À travers Imensi n Yennayer (le souper de janvier), on présage l’abondance pour toute l’année, on tient à avoir ses récipients bien garnis (tacar’t l-leh’wal), et il serait inconvenant de se montrer avare. Ce sera un repas copieux, on utilisera la viande de la bête immolée pour agrémenter le couscous, ou encore de la viande séchée (acedluh’). À ce plat, on peut ajouter un autre constitué par des crêpes (ah’eddur, tighrifin, acebbwad’) ou/et des beignets (tih’bulin, lesfendj, lexfaf). Imensi n Yennayer est un repas de famille, on met à part ce qui revient aux filles mariées au dehors, et on dispose pour ce souper communiel les cuillers des absents.

Un autre rite est pratiqué : le carnaval. Les enfants se masquent à l’aide d’une courge évidée, percée de trous pour les yeux et la bouche ; on colle des fèves qui seront des dents et des poils de chèvre pour la barbe et les moustaches. Ils vont par petits groupes à travers les ruelles et font des collectes.

Lire également :

- Amerd’il : ass aneggaru n Yennayer

- Yennayer au Haut-Atlas

- "Cacnaq" ou Sheshonq Ier.

- L’Ennayr chez At Snus

- Ennayr, le premier jour de l’an

P.-S.

Source : TIBBUR’USEGGWAS AGENDABERBÈRE(1982). Conçu et réalisé par A. et F. SAYAD.

Articles dans la rubrique :

Ennayr : le premier jour de l'an
13/01/04
0
Yennayer au sud du Maroc Le nouvel an est souvent caractérisé par la manière de le fêter et de (...)

Lire l'article

10/01/04
1
Au souper de la première nuit de janvier, les Ntifa mangent, avec le couscous, une préparation (...)

Lire l'article


Rejoignez nous