Accueil > Dossiers et documents > Ennayer - Yennayer > Ennayr : le premier jour de l’an > Yennayer au Haut-Atlas (Tamazgha Occidentale)
Yennayer au Haut-Atlas (Tamazgha Occidentale)
par Afulay, in Imazighen Ass-A spécial "Yennayer"
mardi 13 janvier 2004
par Masin

Yennayer
au sud du Maroc

Le nouvel an est souvent caractérisé par la manière de le fêter et de l’accueillir. Il est conçu comme un renouvellement, une initiation à un nouveau cycle temporel. On le désigne par différents termes tels :

-  Id’ useggwas (la nuit de l’an) ;

-  Id’ n Yennayer (la nuit de janvier) ;

- Tagwella n Yennayer (la bouillie de janvier) ;

Suite à l’introduction des autres calendriers dans la société amazighe (berbère), on le distigue souvent par Aseggwas n wakal (l’an de la terre), ou Yennayer n wakal (janvier de la terre), par rapport à Aseggwas n Ir’umyen "l’an des Romains" (calendrier Grégorien) et Aseggwas n igenwan "l’an des Cieux" (calendrier musulman).

Au sud du Maroc, on prépare souvent une bouillie contenant le noyau de datte ou d’un autre fruit. Ainsi, toute la famille se réunit autour de ce plat pour célébrer la nouvelle année ; celui qui trouvera le noyau de datte est chanceux. Le noyau de datte porte bonheur (symbole d’une année joyeuse et prospère).

Dans certaines régions, la célébration de Yennayer dure jusqu’à trois jours. Chaque jour on y prépare un plat différent : le premier jour, on y prépare la bouillie, le deuxième jour le couscous aux sept légumes et le troisième jour, on y prépare des poulets.

Actuellement, les associations amazighes (berbères) célébrent cette date en organisant des festivités.

A. Afulay.

Lire également :

- Amerd’il : ass aneggaru n Yennayer

- Yennayer en Kabylie

- "Cacnaq" ou Sheshonq Ier.

- L’Ennayr chez At Snus

- Ennayr, le premier jour de l’an

Articles dans la rubrique :

Ennayr : le premier jour de l'an
13/01/04
0
Amenzu n Yennayer (le premier Janvier), est considéré comme un jour important, placé parmi les (...)

Lire l'article

10/01/04
1
Au souper de la première nuit de janvier, les Ntifa mangent, avec le couscous, une préparation (...)

Lire l'article


Rejoignez nous