Accueil du site > Actualité > Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, Président de la (...)
Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, Président de la République française.
par Ali Khadaoui
mercredi 9 mars 2011
par Masin
Il est vrai que l’opinion, notamment les médias et les politiques dits "occidentaux", use et abuse du terme "arabe". Il est mis à toutes les "sauces" dès qu’il s’agit d’Afrique du Nord ("pays arabes", "peuples arabes", "révolutions arabes", "printemps arabe", etc.).
Imazighen que nous sommes, vivons cela comme un mépris à notre égard. Les colporteurs de ce mensonge ne peuvent imaginer le crime auquel ils contribuent. Eux qui prétendent respecter les peuples, n’ont pas conscience du crime auquel ils participent ! Avec leur attitude "irresponsable", ils cautionnent une politique d’assimilation de tout un peuple, une politique qui, si elle est vient à être achevée, verra toute une civilisation et son peuple éradiqués. Quel est l’intérêt de ce monde dit "occidental" dans la disparition de la civilisation et du peuple amazighes ?

L’on sait qu’en réalité, ce sont de simples intérêts purement économiques qui animent ces attitudes complices de l’impérialisme arabo-musulman en Afrique du Nord. Et l’attitude trop passive des Imazighen aussi bien en Afrique du Nord qu’en Europe a sa part de responsabilité.

En effet, si nous nous contentons d’encaisser et ne pas réagir, il n’y a aucune raison que les colporteurs de mensonges et de la propagande arabo-musulmane changent de position.

Il est peut-être temps pour nous d’organiser une offensive et dire à ceux-là qui nous ignorent, nous méprisent et qui veulent nous fondre dans l’arabité ce que nous pensons...

Nous publions ci-après la Lettre ouverte de Ali Khadaoui à Nicolas Sarkozy, Président de la République française à propos, justement, de cette "arabité" de l’Afrique du Nord.

M. F.

A Monsieur le Président de la République Française

Monsieur le Président,


J’ai suivi votre dernier discours avec une attention particulière, eu égard aux événements qui secouent le Moyen Orient et l’Afrique du Nord, et dont l’impact touche le monde entier.

Permettez-moi de vous dire que j’ai trouvé le contenu de ce discours digne d’un Président de La République française telle que la rêvent des millions de femmes et d’hommes à travers le monde depuis la révolution de 1789.

En tant que marocain et francophone, et comme vous le dites, nous sommes si proches par l’histoire et la géographie certes, mais nous sommes encore plus proches par la culture, et surtout par les valeurs universelles que le vaillant peuple français a donné au monde, et que nous avons fait nôtres depuis longtemps. Ce sont ces valeurs qui, justement, sont à l’œuvre dans les mouvements démocratiques que connaissent l’Afrique du Nord et le Proche Orient aujourd’hui, n’en déplaisent à certains tyrans qui voudraient encore faire croire au monde qu’il s’agit d’une conspiration terroriste.

Monsieur le Président,

Si j’ai apprécié votre discours, une amertume m’est restée tout de même à travers la gorge : quand vous parlez encore d’un "monde arabe", en y incluant l’Afrique du Nord, alors que vous savez parfaitement que cette expression forgée à coup de répression et de pétrodollars heurte les sentiments de ceux qui ne sont pas arabes tels Imazighen (les Berbères), peuples autochtones de cette région.

Imazighen sont musulmans certes, mais aussi juifs et/ou chrétiens, encore bien vivants et majoritaires sur leurs terres ancestrales, malgré les vicissitudes d’une histoire ayant abouti à l’exclusion de leur langue et culture des institutions des Etats qui se sont arbitrairement affirmés en seuls termes d’arabo-islamité.

Monsieur le Président,

En parlant encore d’un "monde arabe" au moment même où les peuples opprimés dans cette région tourmentée, participent massivement à la révolte pour la démocratie et au pluralisme, ne commettez-vous pas la même erreur que celle que vous venez de reconnaître dans votre discours : à savoir l’indifférence affichée des démocraties occidentales et surtout celle de la France à l’égard des revendications légitimes d’une large frange des populations d’Afrique du Nord et du Sahel, longtemps broyées par le rouleau compresseur d’Etats répressifs et corrompus ? Ne commettez-vous pas encore une fois, la même erreur qui a été à l’origine même du remaniement ministériel auquel vous avez procédé ? Le changement ne commence-t-il pas d’abord au niveau du discours ?

Monsieur le Président,

S’il y a une chose dont vous pouvez être certain, c’est que nous, Imazighen, ne sommes pas arabes et ne voulons pas du tout le devenir. Nous, Imazighen, sommes de tradition démocratique, et cette tradition rejoint et intègre facilement les valeurs démocratiques modernes. A ce titre, nous œuvrons pour l’instauration d’une démocratie citoyenne, et sommes contre toute forme d’exclusion, de discrimination ou de racisme pour des considérations religieuse, ethnique, linguistique ou autre conformément à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen, ainsi qu’aux autres générations ultérieures de ces Droits tels que les Droits des Peuples Autochtones promulgués en 2007.

Monsieur le Président,

La France, de part sa contribution fondamentale à la promotion de l’humanisme dans le monde, a une responsabilité historique vis-à-vis des aspirations des peuples à la liberté, et qui attendent toujours que la France ne cède pas trop à la raison d’Etat et à la logique du tout marchand.

J’ose espérer, Monsieur le Président, que cette lettre trouvera en vous l’écho de la sincérité qui l’a animé et que les préoccupations des peuples du Sud de la Méditerranée trouveront en la France un avocat à la hauteur de sa responsabilité humaine et historique.

Avec toute ma considération respectueuse.


Ali khadaoui
- Inspecteur Principal de français (Enseignement Secondaire) à la retraite.
- Membre de l’Académie Européenne des Sciences, des Arts et des Lettres - Chercheur en Anthropologie amazighe - Ambassadeur des Poètes de Tamazgha auprès de Poètes du Monde - Prix du 13e Concours de Poésie organisé par l’Association « La Porte des Poètes », à Paris en 2009.

Rabat, le 8 mars 2011.

Articles dans la rubrique :

Actualité
30/10/14
0
Comment est-il possible d’abandonner ces jeunes femmes combattantes kurdes toutes seules (...)

Lire l'article

23/10/14
2
La situation à travers Tamazgha est inquiétante, lorsqu’elle n’est pas dramatique : (...)

Lire l'article

22/10/14
2
Le pouvoir algérien est très reconnaissant à l’égard de tous ceux, Algériens, qui lui (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


10 Messages de forum

  • le maroc d’aujourd’hui s’engage dans la voix de la liberté la democratie et la reconaissance de son identité longtemps spoliée par differentes magouilles ideologiques. certes, le moment est deicisif pour que les pays occidentaux observent enfin ce changement , ce cri des imazighens qui sont les grands perdants dans l’ordre mondiale etabli par la direction busch, ils ont tjs lutté pour que leur identité soit respectée et affichée sur leur territoire, mais malheureusement les clichés stigmatisants chez les occidentaux ne cessent d’eterniser l’oubli ou plus grave la complicité dans le crime commis contre tout un peuple qui est tjs vivant comme langue , culture , pensée, combat pacifique pour recuperer son vrai nom et sa vraie peau. pour sarkosy et autre dirigeants le temps est le mme , puisque ceux qui sont au pouvoir leur garantissent la continuité de leur interets sur la rive sud de la miditerrannée ; la chose la plus sur dans tout ce vandalisme culturel contre la berberité du nord de l’afrique c’est que la france sera la grande force perdante une fois l’histoire commence a s’ajuster au terme de l’amazighité des pays nord africains. le roi du maroc a eu la grande audace et l’immense courage pour proclammer hier dans son discours historique la reconaissance de l’amazighité du maroc et ceci sera bien redigé dans la nouvelle constitution .
    • Monsieur habibi abdelilah,

      Vous êtes dans l’erreur aveugle lorsque vous dites ça : « ce cri des imazighens qui sont les grands perdants dans l’ordre mondiale etabli par la direction busch »

      Imazighen peuvent gueuler ce qu’ils veulent, rien n’y fera, parce que leurs cris sont "allah akbar" - "inchallah" - "mektoub", et autres fatalismes islamo-arabes.

      Votre roi fait de la politique et pratique la ruse mahométane pour s’éviter de réprimer vos manifs éventuelles et déplaire en même temps à ses bailleurs de fonds occidentaux.

      les bondieuseries, islameries, muslimeries, n’ont rien à voir avec la "Liberté", bien au contraire ! ce ne sont que des instruments de soumission et vous êtes enfoncé dedans jusqu’aux yeux et heureux de l’être !

      Arrêtez-donc de chialer en vous définissant comme "homme libre" ! Vous n’êtes que les esclaves de l’islamo-araberie ! Bush n’a rien à y voir ! allez donc voir du côté de Okba si j’y suis !... Là est votre vraie place !

      JAMAIS ! JAMAIS ! JAMAIS ! les populaces islamo-arabes ne seront "Libres", JAMAIS ! et vous en faites partie !

      comment voulez-vous être "libre" alors que votre credo est la soumission !? et que votre but est la houri !?

      Alors, Vive le Roi ! Vive mon chat ! Vive mon cochon ! et surtout Vive moi !

      • Azul a tar agemmudh,

        Exact, rien à redire, j’en veux pour exemple ces femmes parlant tacelhit sur une place de marché ici en France mais revétues de l’habit des corbeaux (igerfiwen).

        "Exsen tts tudert taberkant".
        Cependant j’approuve la lettre ouverte à Nicolas, qui est on ne peux plus véridique.

        Tanemmirt

        Agwzul

  • Mon cher monsieur,

    vous vous fatiguez inutilement en écrivant une lettre ouverte à Sarko, car comme ses prédécesseur, le président de la République n’a la trique que pour tout ce qui est arabo-musulman. Quant aux journaux français inutile de vous dire que cela ne connaissent que les "Maghreb arabe, révolution arabe, pays arabe, jeunesse arabe etc...." et j’en passe. Non content de nous insulter ils aident en plus les crapules qui oppriment Tamazgha Afrique-du-Nord dans leur politique criminelle d’arabisation et d’islamisation de notre peuple amazigh. Nous Imazighen qui vivons en France devons faire quelque chose pour remettre les points sur les I à ces journaleux complaisant de ces sales crapules de dictateurs qui veulent notre extermination. Mais n’oublions pas non plus que la France nous est hostile et ce n’est pas sa reconnaissance de l’opposition libyenne qui nous le fera oublier.

    Saga des Gémeaux

    • Il y a une seule solution pour contrer la sémantique des journaleux LE BOYCOTT de leur serpillère.

      Pour Sarko il est très mal en point donc pas besoin d’en rajouter. Mais pour être reconnu tu le sais aussi bien que moi. :
      LA CARTE D’ÉLECTEUR !

      Tu connais la maxime : "on ne donne pas à boire à un âne qui n’a pas soif ". Si les Kabyles veulent être reconnus qu’ils le fassent savoir de façon............COLLECTIVE !

      Les politiques bougeront.

  • nous ne somme pas des ’’bettes arabe’’mais imaziren
    • reponse de sarkozy, 13 mars 2011 16:17, par super gk
      Pourquoi ? Pourquoi moi ?
      Pourquoi la France ?
      Mais prenez votre destin en main mes amis....
      Soyez des hommes dignes et fiers !...
      Arrêtez de nous tenir responsable de se qui a pu se passer durant le court de l’histoire.
      Je n’étais même pas né, vous non plus d’ailleurs et puis d’ailleurs, il y a tellement de guerres et de catastrophes, n’êtes vous pas honteux de l’écris que vous faites ?
      Vous rabaissez les berbères, alors que vous devez être le phare du Maghreb, vous voulez faire la révolution ...mais ce n’est surement pas vous qui allez porter le fusil mon ami...vous voulez envoyer vos enfants pour faire des choses que vous aurez du régler quand il le fallait il ya des siècles !
      Faites vivre votre culture a travers le temps, mais ne faite pas la guerre pour un phénomène qui s’appelle, le mélange des peuples à travers l’histoire.
      c’est un phénomène contre lequel on ne peut lutter ...et d’autre part ne créez pas la haine la ou elle ne pourra jamais exister, sauf dans le cœur d’infidèles à sa patrie comme vous même, des gens qui ne mesurent même pas la gravitée et la portée de votre ignorance, profitant d’un vent de liberté pour créer le chaos, vos méthodes son déjà bien connues...vos cibles ...les attardés comme vous .....enfin je ne m’attarderais pas plus longtemps mais avant de vous laissez mes amis …je vous demanderais de laver votre haine des arabes, car c’est des êtres humains comme vous, et depuis le temps, ils font partie de toutes vos familles …ne soyez pas ridicules, lavez vous le cœur mes amis et faites la fêtes. adios amigos
      gk
      • reponse de sarkozy, 13 mars 2011 20:31, par hamid iratni

        A Monsieur le Président de la République Française

        Monsieur,

        Nous avons fauté en faisant appel à vous Monsieur Sarkozy pour reconsidérer à l’essentiel certaines de vos dérives politiques... vos propos à notre égard nous concernent à plus d’un titre... parce qu’à travers vous cela concerne aussi la France... notre destin est entre nos mains depuis la nuit des temps et vous le savez mieux que quiconque , nous sommes des hommes libres dignes et fiers... dignes d’avoir défendu la France durant la première et la deuxième guerre mondiale... fiers de n’avoir pas servi comme mercenaires pour contribuer à libérer la France et les valeurs qu’elle incarne...arrêtez de nous ignorer et de ce fait ignorer la vérité et la véracité de l’histoire... arrêtez de nous haïr sans raison et de nous arabiser par la force du verbe et de l’intox si ce n’est du glaive... moi aussi je n’étais pas nazi pour me désigner du doigt à tout bout de champs... je ne faisais pas parti de ceux qui ont envahi l’europe entière de l’est en particulier dont la hongrie et la tchécoslovaquie... encore moins la pologne dont acte les camps de concentration d’osvitch ... nous sommes des imazighen et nous refusons le vocable maghreb puisque nous nous revendiquons de tamazgha... thafrikth ougafa... (l’afrique du nord)... alors, de grace Monsieur, épargnez nous de vos affabulations racistes et discriminatoires... ne nous qualifiez de rien car à nos yeux vous avez assez joué de l’algérien ..puis de la france et de ses valeurs universelles qui nous concernent tant.
        sincères salutations.

  • En faite c pas une réponse à Nocolas Sarkozy, Président de la République française spécialement mais un message a moi même, et a tout le monde et ceux qui font parti de moi...ceux qui partagent les mêmes Aspirations que moi car au simple fait d échanger un regard, on se comprend….on partage les mêmes malheurs, ceux causées par la politique despotique des tyrans vache qui engraisse l’étranger, pour être soutenus a rendre le dernier souffle sur la chaise chaude de la présidence. Tout ca pour une gloire éphémère qu’ils croient éternelle. Oui l’histoire le dira, et elle ne sera jamais en leur faveur. On a qu’à voir la gloire d’Hitler de son vivant qui se croyait invincible, et l’histoire l’a bien récompensée « prix Nobel de la guerre », Nos tyrans peuvent dire mais celui la, il est fou de nous comparer a Hitler. Sachez qu’il ya mourir et mourir…a petit feu.
    Mourir à petit feu c’est encore plus pire que de mourir tout court. Et vous, vous êtes entrain de conjuguer le verbe tuer a tous les temps…passe, présent (de l’indicatif) et surtout au futur sans faute.
    J’arrête d’être méchant si non je risque une nuit blanche. Chers Amis, revenons à nos moutons :

    U.M.A
    Union. Maghrébine .Amazighe

    Reconnaitre ses propres Origines
    C’est détenir les repères d’Avenir
    Sans Culture ?
    On se retrouve sans Racines
    A l’instar d une plante, elle va jaunir

    L’Algérie qui se situe en Afrique
    Est virtuellement un pays Asiatique
    Par discours Mystico-Politiques
    Et la plus Machiavélique des Pratiques

    « Lezzayer » a toujours été Berbères
    Une Réalité que nul ne peut faire taire
    Une Identité, une Langue trimillénaire
    A ce jour, vivante grâce à nos Mères

    Aussi loin que vont mes souvenirs
    Ma « Kabylite » a toujours semblée Innée
    Et je ne serai que Reconnaissant et Fier
    De trésor ancestral qui m’a été légué

    • Très bien dit, tagmat inu ! ayyuuuuuuuuuuuuz

      et que mille et une bougies s’allument
      sur les tombes des martyrs amazighs
      aussi bien les morts que les vivants
      aussi bien la langue que tout consume

      Et malgré toute l’histoire mensongère
      qui a occulté nos héros glorifié les conquérants
      les tombes commencent à s’ouvrir
      et les racines en "zed" sortent des pierres
      pour crier des fleurs et des fleurs
      à la face du monde
      au son de la voix de Maâtoub
      et de tous les hommes libres...
      ali khadaoui