Accueil > Actualité > L’APA lance l’Institut berbère à Marseille
L'APA lance l'Institut berbère à Marseille
mardi 30 mai 2017
par Masin
Un nouveau projet associatif "Institut berbère" porté par l’Association provençale amazighe (APA) voit le jour à Marseille. L’inauguration est prévue le 3 juin 2017.



A l’occasion de l’inauguration de l’Institut berbère (IB) à Marseille, l’Association provençale amazigh (APA) organise une soirée inaugurale le 3 juin 2017 à partir de 19h au siège de l’Institut (25 rue de la Grande Armée).
Dans son communiqué de presse daté du 30 mai 2017, l’APA affirme que "l’Institut Berbère aura pour premier objectif la promotion de la langue et de la culture berbère. Sensibiliser le grand public à l’expression intellectuelle, littéraire et scientifique" et poursuit en précisant que "l’objectif étant de doter, enfin, la langue berbère d’une véritable institution scientifique dont elle a besoin pour lui assurer un véritable aménagement.".
L’on apprend aussi dans le communiqué de l’APA que le nouvel institut berbère accueillera des cours de langues, des séminaires périodiques, des colloques, des ateliers d’Histoire, des ateliers culturels et artistiques. En projet également une médiathèque, un ciné-club et l’organisation d’expositions. Les fondateurs de cette nouvelle structure amazighe la veulent, à long terme, un espace d’échange, de transmission et de travail autour de projets communs des différents acteurs de la culture berbère.
Bel et ambitieux projet pour lequel nous souhaitons toute la réussite à l’équipe de l’Institut berbère à Marseille qui aura "du pain sur la planche" pour mener à bien leur mission et qui, par leur initiative et la réalisation de leurs projets, contribueront certainement à la visibilité et au développement de la culture berbère dans l’Hexagone, et même au-delà.

Programme de la soirée inaugurale du 3 juin 2017

- Présentation du projet par les initiateurs.

- "Berbères en France et en Europe : une histoire longue et riche. Comment assurer la pérennité ?",
Conférence de Salem Chaker, Directeur de l’Encyclopédie berbère, Professeur de berbère à l’Université d’Aix-Marseille.

- "Fonder une association : les scénarios avant-gardistes de l’imaginaire amazigh ancien
,
Conférence de Hélène Claudot-Hawad, Directrice de recherche au CNRS.

- "Champ académique et monde associatif berbères : dynamique sociale et identitaire",
Conférence de Nacira Abrous, berbérisante AMU-CNRS en linguistique et socio-linguistique.

Tout au long de l’événement :

- Exposition des œuvres picturales de l’écrivain- poète et peintre touareg HAWAD.

- Exposition des calligraphies de Nordine Chenoud.


Au programme de cette soirée inaugurale, une intervention musicale.

Un apéritif sera offert à l’occasion à partir de 19h00 ; un buffet dînatoire berbère sera servi à 21h.

Entrée libre.

La soirée se déroulera à l’adresse suivante :
25, rue de la Grande Armée 13001 Marseille.

Contact APA :
asso.provencale.amazigh gmail.com

Articles dans la rubrique :

Actualité
21/09/18
0
Trois institutions universitaires européennes lancent un Master international en études berbères. (...)

Lire l'article

16/09/18
0
Cinéaste, Hocine Redjala est aussi un militant kabyle qui était activement impliqué dans le (...)

Lire l'article

15/09/18
0
C’est avec une grande tristesse que nous avons appris, ce samedi 15 septembre, la disparition du (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


1 Message

  • Akli SADKI

    Azul fellawen(t)

    J ai pris connaissance de votre institut sur le web. J’en suis pleinement ravis. Je me permets de vous envoyer mon courriel et surtout je vous souhaite longue vie.
    Je suis de Marseille et je me « languis » de vous rencontrer et d’enrichir notre patrimoine qui est universel et non pas folklorique (passé). Merci de me tenir au courant de toute mouvement, courant...

    A très bientôt.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.