Accueil > Culture > Agenda (concerts, colloques, confèrences,...) > Le groupe touareg, Désert-Rebel, en concert à Paris
Le groupe touareg, Désert-Rebel, en concert à Paris
Le 7 novembre 2006 à 20h00 au Cabaret Sauvage...
vendredi 3 novembre 2006
par Masin
Un concert à ne pas rater !


Le mardi 7 novembre 2006 les "bluesmen du désert" se produisent sur la scène du Cabaret Sauvage, salle de concert chaleureuse et à l’acoustique remarquable située au coeur du complexe de la Villette. Ambitieux, le collectif mené par le guitariste-chanteur Abdallah Oumbadougou multiplie les expériences musicales et c’est en présence notamment d’Amazigh Kateb (Gnawa diffusion), de Guizmo, Danielito et Manu (Tryo), et de Daniel Jamet (ex Mano Negra et actuel Mano Solo) que les Touaregs se présenteront sur la scène parisienne.

DESERT REBEL est né de la rencontre unique de musiciens français avec quatre musiciens touaregs, qui existaient déjà en tant qu’entité au sein du groupe "Takrist’Nakal". C’est une idée originale de Farid Merabet (ex manager des Bérurier Noir) qui a favorisé cette collaboration originale, riche et inattendue tant sur le plan humain qu’artistique. Le vecteur commun à toutes ces personnalités est évidemment la musique : "On voulait faire de la musique et échanger des idées sur le monde", résume Farid qui accompagne les musiciens français jusqu’à Agadez pour rejoindre la formation du nigérien Abdallah. S’ensuit une série de concerts locaux improvisés qui suscite l’enthousiasme du public présent sur place et aboutit à l’enregistrement d’un album en France, chez Guizmo à Saint-Malo, et mixé à Marseille au studio d’Imhotep, le talentueux architecte sonore des rappeurs d’IAM. Le collectif part ensuite sur la route pour défendre leur projet sur scène au Festival d’été de Québec puis aux Transmusicales de Rennes. DESERT REBEL fait le choix de ne pas être produit par une major, se refusant à devenir dépendant d’un système marketing de grande production, et préfère tenter de distribuer prochainement un album par le réseau des points de vente alternatifs (boutiques bio,etc...) et spécialisés dans le commerce équitable. Une démarche intègre et innovante de la part de ces musiciens indépendants privilégiant un système qui permet de reverser une part de 6% du prix de gros de vente de chaque album à des associations et à des ONG locales, et ainsi de favoriser des projets de développement locaux comme les deux écoles de musique créées par Abdallah à Agadez et Arlit.
Malgré la menace qui pèse sur l’histoire du peuple touareg qui lutte éternellement pour sa survie, ces musiciens, éternels utopistes, proposent une idée singulière qui consiste à accéder de façon solidaire à la culture (en proposant par exemple un suivi de l’argent pour que les petits exploitants puissent recevoir leur dû et développer des projets locaux). Une générosité et un engagement suffisamment rares dans le métier pour être signalés.


MUSIQUE ET CONVICTION

« Une musique engagée doit venir du coeur » affirme Abdallah Oumbadougou. Cet homme engagé réunit derrière sa guitare électrique et les échos de sa voix fragile et entraînante des musiciens de tous horizons accompagnant sa musique de mélodies douces et légèrement dissonantes auxquelles s’ajoutent des chœurs chaleureux. Il joue une musique traditionnelle à l’énergie communicative qui puise sa richesse dans la culture ancestrale du peuple targui, et à travers de laquelle s’exprime librement la joie d’être ensemble et une volonté commune : partager.

DESERT REBEL devient le premier projet musical à être distribué de manière solidaire en calquant sa démarche sur ce qui se fait concrètement dans le commerce équitable, il s’inscrit dans une action culturelle et sociale qui ne néglige jamais la portée politique d’un discours qui se veut à la fois responsable et unificateur. C’est ainsi que le collectif franco-nigérien parvient à séduire 10000 visiteurs du festival Esperanzah ou encore récemment fait sensation à Roubaix, Rennes, Nantes, Pau... L’instrument est pour Abdallah l’arme ultime, inébranlable, celle qui répondra à la dictature nigérienne lorsqu’il est condamné à quitter sa terre et se retrouve exilé. De retour dans son pays en 1995, fort de sa notoriété gagnée durant ses années d’absence, il décide de fonder une association de sauvegarde du patrimoine culturel traditionnel et ouvre deux écoles de musique. Aujourd’hui la reconnaissance du groupe gagne la scène internationale et ils se sont déjà produits devant 200 000 personnes en cette année 2006. Par ailleurs se monte actuellement un film documentaire sur le groupe réalisé par le très engagé François Bergeron (Mano Negra, Beruriers Noir, NTM, Jimmy Cliff ...), ce documentaire prometteur retrace l’histoire du peuple touareg de la décolonisation à la rébellion des années 90 tout en évoquant la situation géopolitique du Sahara (sortie fin d’année en format DVD) ; d’autre part l’album tant attendu qui se prépare depuis un an est sorti le 13 octobre 2006.

Aussi nous vous invitons à assister aux concerts de ces mystérieux hommes du désert qui vous offriront, outre le décalage visuel de leurs costumes traditionnels avec guitare électrique en bandoulière, un beau moment musical mêlant chants traditionnels hypnotiques et fusion rock. Le blues des touaregs est solidaire, empreint de mysticisme, auquel s’ajoute un rapport particulier et charnel à la terre et à la nature plus généralement. Mais c’est avant tout une forte culture musicale que découvrirez en vous laissant porter par leurs chansons écrites parfois dans la douleur mais pourtant criantes de joie et de sincérité...

Site de Desert Rebel






Desert Rebel
Groupe touareg
En concert au cabaret Sauvage
mardi 7 novembre 2006 à 20h00

Cabaret Sauvage : Parc de la Vilette
Accès piéton par le 59 bd Mac Donald

Métro : Porte de la Villette (Ligne 7)

Bus : Arrêt Porte de la Villette
PC2 Porte d’Italie / Porte de la Villette
PC3 Porte Maillot / Porte des Lilas
75 Pont Neuf
139 Saint-Ouen Place d’Armes
150 Pierrefitte / Stains
152 Le Blanc-Mesnil
249 Dugny Centre Ville
609 C Stalingrad / Aulnay sous Bois
Bus de nuit : Garges Sarcelles / Aubervilliers Pantin Quatre Chemins

Parking Villette Nord / Cité des Sciences entrée au 61 bd Mac Donald
Site du Cabaret sauvage</center


Prochains concerts de Desert Rebel en France :


- 17/11/2006 Florida - Agen (France)

- 18/11/2006 Images et Paroles d’Afrique - Bourg les Valence (France)

- 23/11/2006 Chorus des Hauts de Seine - Gennevilliers (France)

- 25/11/2006 Sax - Achères (France)


Pour en savoir plus, visitez le site de Desert Rebel

3D FAMILY
50, rue Servan- 750 11 Paris - France
Tel : 33 (0)1 40 09 64 66 / Fax : 33 (0)1 40 09 12 34
email : info@3dfamily.org

Articles dans la rubrique :

Agenda (concerts, colloques, confèrences,...)
06/07/17
0
L’institut berbère à Marseille organise le samedi 8 juillet une conférence-débat intitulée "Rapport (...)

Lire l'article

08/12/16
0
Taferka organise une conférence avec Saïd Doumane, professeur en économie, sur la "fuite des (...)

Lire l'article

02/11/16
0
L’association Taferka organise une conférence avec le sociologue Ahcène Zehraoui, le samedi 5 (...)

Lire l'article


Rejoignez nous