Accueil > Culture > Bibliographie > Hommes et Femmes de Kabylie
Hommes et Femmes de Kabylie
Dictionnaire Biographique de la Kabylie
vendredi 6 février 2004
par Masin

Hommes et Femmes de Kabylie
Dictionnaire biographique, historique et culturel
Volume I

Présentation
par Salem Chaker

Le projet dont on livre ici le premier volume a pour objet l’élaboration d’un dictionnaire biographique de la Kabylie (DbK). Mais, plus qu’un outil documentaire stricto sensu, il a pour ambition de proposer à terme une encyclopédie historique et culturelle de la Kabylie à travers ses hommes et ses femmes.

Car la Kabylie, principale zone berbérophone d’Algérie, est une région traditionnellement bien individualisée, par sa langue, son histoire, son organisation sociale, sa culture, dans l’ensemble algérien et maghrébin. Dans cet espace kabyle, traditionnel et actuel, les balises les plus visibles sont des hommes : le DbK vise à identifier et documenter "les hommes et les femmes qui ont fait (ou font) la Kabylie".

Il n’existe actuellement aucun instrument de ce type et, si l’on peut trouver un certain nombre d’informations relatives aux personnalités de la Kabylie, elles sont dispersées dans la documentation ethnologique et littéraire consacrée à la région, dans les sources historiographiques, dans les dictionnaires biographiques de l’Algérie, et dans les archives inédites, notamment celles de la période française (Archives d’Outre-Mer à Aix-en-Provence ou Archives nationales de Paris).

A l’exception de quelques rares personnages historiques, le DbK couvrira essentiellement la période moderne (à partir de l’arrivée des Turcs au début du XVIe) et contemporaine ; de fait, la très grande majorité des personnages appartiennent aux XIXe et XXe siècles. Les personnages documentés relèvent de trois champs principaux :

- Les créateurs et relais culturels :
les poètes de la tradition orale
les poètes et chanteurs modernes
les écrivains modernes, de langue berbère ou autre
les créateurs et artistes modernes (musique, arts plastiques, etc.)
les relais culturels : savants berbérisants et relais locaux (instituteurs...)
- Les acteurs du religieux : les saints et personnages religieux de la Kabylie

- Les acteurs politiques :

les grandes figures historiques
les principaux acteurs politiques contemporains
Auxquels s’ajouteront un certain nombre d’acteurs collectifs.

Le nombre de personnages à documenter est estimé à environ 350. La publication de l’ensemble prendra la forme de volumes de 30 à 40 notices, dont la publication s’étalera sur une durée maximale de cinq ans.

Le Dbk, une œuvre scientifique, une œuvre de mémoire

Œuvre scientifique, il s’agit de fournir, aux spécialistes comme au grand public, un outil d’information aussi précis que possible, solidement ancré dans la documentation disponible, qu’elle soit écrite ou orale. De réunir dans un même support une information totalement dispersée entre les différents champs disciplinaires (Histoire, Littérature, Ethnologie, Linguistique...) et les époques (sources contemporaines, sources anciennes devenues difficiles d’accès). De croiser les divers types de sources (archives officielles, archives familiales, tradition orale, témoignages...) pour une relecture et une évaluation plus complète, plus fine des personnages. De se poser aussi, chaque fois que possible, la question de la
réception par la société : en tant qu’acteur dans une collectivité, l’individu n’est pas uniquement ce qu’il fait, dit ou écrit (ou prétend faire, dire ou écrire), il est également, et peut-être surtout, ce pour quoi il est perçu, reçu par le groupe. Cette "subjectivité collective" est aussi une réalité qui doit être soumise au regard scientifique parce qu’elle est productrice de valeurs, d’actions, de devenirs.

Œuvre de mémoire, le DbK est un hommage rendu aux précurseurs, aux innombrables anonymes, aux créateurs, grands ou petits, aux défenseurs d’une culture, aux porte-parole, connus ou oubliés, d’une région qui ne veut pas mourir, qui ne veut pas se dissoudre dans le giron unificateur de l’Etat-nation. Qui demande simplement qu’on la laisse exister en tant que ce qu’elle est, avec sa mémoire propre ; sans nier pour autant qu’elle appartient et participe aussi à des ensembles plus vastes, l’Algérie, l’Afrique du Nord, la Méditerranée...

Le DbK est un acte de reconnaissance d’acteurs, de créateurs, de référents, dont la plupart n’existent pas, pour la culture officielle, voire le savoir académique, en tant que ce qu’ils sont réellement pour la société qui les a produits, ou à laquelle ils se sont adressés, et qui, pourtant, les reconnaît comme siens. C’est la reconnaissance d’un espace symbolique, d’un espace culturel et humain, avec ses repères propres, avec sa mémoire propre, véhiculée par sa langue, ses chants, ses hommes et ses femmes.

Comité de Rédaction

- Dahbia Abrous, Maître-Assistante à l’Université de Bougie
- Rachid Bellil, Chargé de Recherche au Cnrpah (Alger) ; Chargé de Cours à l’Inalco
- Melha Benbrahim, Chargée de cours à l’Inalco
- Abdellah Bounfour, Professeur de littérature berbère à l’Inalco
- Salem Chaker, Professeur de berbère à l’Inalco
- Saïd Doumane, Maître de Conférences à l’Université de Tizi-Ouzou
- Slimane Hachi, Chargé de Recherche au Cnrpah (Alger) ; Chargé de cours à l’Inalco
- Mehenna Mahfoufi, Ethnomusicologue (Paris)
- Daniela Merolla, Université de Leyde/Inalco-Crb

Pour tout contact :
Salem Chaker
INALCO, 2 rue de Lille
75343 paris cedex 07
mél : salem.chaker inalco.fr
Fax : 01.55.26.81.28.

































Sommaire

- INTRODUCTION (S. Chaker)
- ABDJAOUI Sadek (M. Mahfoufî)
- ABDOUN (famille) (D. Abrous)
- AHEDDAD (famille) (D. Abrous)
- AÏT-AMRANE Idir (S. Chaker)
- ALICHE Rachid (D. Abrous)
- AMROUCHE Fadhma (At-Mansour) (D. Merolla)
- AMROUCHE Jean (D. Merolla)
- AMROUCHE Taos (1) (D. Merolla)
- AMROUCHE Taos (2) (F. Merabti)
- AMROUCHE F. et T. : l’oeuvre chantée (S. Chaker)
- AREZKI Lbachir (D. Abrous)
- AT-LQADI / Rois de Koukou (H. Genevois, 0. Naït-Djoudi, N. Haddab, S. Chaker, S. Doumane)
- AZEM Slimane (1) (D. Abrous/S., Doumane)
- AZEM Slimane (2) (M. Mahfoufî)
- BELAÏD AT-ALI (B. Izarar) (M. Ibrahim)
- BEN MOHAMED (S. Hachi)
- BERBÉRO-NATIONALSTES (les) (M. Benbrahim)
- BOULIFA (S. Chaker)
- DALLET Jean-Marie (S. Chaker)
- EL GHOBRINI (Dj. Aïssani)
- FADHMA N’SOUMEUR (M. Benbrahim)
- GENEVOIS Henri (J. Lanfry)
- IGUERBOUCHENE Mohamed (M. Mahfoufî)
- LAÏMÈCHE Ali (M. Benbrahim)
- LBACHIR AMEELAH (K. Bouamara)
- LECHANI Mohand Saïd (S. Chaker)
- LHESNAWI (cheikh) (M. Mahfoufî)
- MAMMERI Mouloud : le berbérisant (S. Chaker)
- MAMMERI Mouloud, directeur du CRAPE (R. Bellil, S. Chaker)
- MOHAND-OU-LHOCINE (cheikh) (K. Bouamara)
- OUARY Malek (D. Merolla, D. Abrous)
- PÈRES BEANCS de Kabylie (K. Slimani)
- QASI IBUDRAREN (M. Mahfoufî)
- SAÏL Mohamed (S. Chemakh)
- Si MOHAND-OU-MHAND (K. Bouamara)
- UCALLAM (Hend) (A. Hadj-Saïd)
- YUSEF-U-QASI (K. Bouamara)
- ZENIA (Salem) (S. Chemakh)

Voir aussi le site du CRB



Accédez à la "Base Berbère" interrogeable en ligne

P.-S.

Dictionnaire Biographique de la Kabylie (DBK)
Hommes et Femmes de Kabylie, Volume 1, Sous la direction de Salem Chaker, Edisud, Aix-en-Provence, 2001

Articles dans la rubrique :

Bibliographie
18/10/10
0
Ferhat Mehenni, Le siècle identitaire. La fin des Etats post-coloniaux, Michalon, Paris, 2010. (...)

Lire l'article

28/09/10
0
Kamal Bouamara, ISSIN - Asegzawal n teqbaylit s teqbaylit, L’Odyssée, Tizi-Ouzou, 2010. 588 (...)

Lire l'article

28/07/10
0
Lionel Galand, Regards sur le berbère, Centro Studi Camito-Semitici, Milano, 2010 24 € Cet (...)

Lire l'article


Rejoignez nous