Accueil du site > Annonces top site 2 > Azawad > Les Touaregs de l’Azawad en guerre contre (...)
Libération nationale
Les Touaregs de l'Azawad en guerre contre l'Etat du Mali
Entretien avec Moussa ag Attaher, Chargé de communication du MNLA
samedi 21 janvier 2012
par Masin

Le 16 octobre 2011, et suite à plusieurs rencontres qui ont eu lieu dans l’Azawad entre les acteurs de tous le Mouvements touaregs ayant organisé les différents soulèvements qu’a vu l’Azawad depuis 1963 (1963, 1990, 2006 et 2010), ainsi que d’autres responsables militaires et politiques de l’Azawad, il a été décidé de créer le Mouvement national de la libération de l’Azawad (MNLA) qui a pour mission d’œuvrer pour la réalisation des aspirations profondes du peuple de l’Azawad. L’objectif fondamental est de "sortir le peuple de l’Azawad de l’occupation illégale du territoire azawadien par le Mali. Ce dernier est l’animateur depuis des décennies de l’insécurité dans la région.". Les dirigeants du nouveau mouvement n’avaient pas alors manqué d’appeler l’Etat malien pour "répondre par le dialogue dans l’urgence aux revendications politiques déjà transmises par le MNA".

Le MNLA n’hésite pas à dénoncer la complicité de l’Etat malien dans l’installation des groupes islamistes armés de l’AQMI dans l’Azawad. Le prétexte de manque de moyen pour faire face à ces groupes avancé par l’Etat malien est jugé infondé et mensonger par le MNLA qui rappelle que le même Etat malien « déploie aujourd’hui des moyens colossaux issus des pauvres contribuables maliens et de la communauté internationale pour mater un Peuple d’autochtones dont le seul tort est de revendiquer sa liberté ».

Le MNLA n’a aucun doute quant à la justesse de ses aspirations, celles d’accéder à la liberté, à la justice et à la dignité humaine confisquées depuis plus de cinquante ans par les régimes successifs du Mali.

Le 12 janvier 2012, le MNLA avertit et affirme que le Peuple de l’Azawad usera du droit de légitime défense face à l’invasion militaire du pays par l’armée malienne. Mais il réaffirme par la même occasion la priorité donnée au règlement pacifique des conflits tout en réitérant la volonté des Touaregs d’accéder à la liberté, toujours en privilégiant les voies et moyens pacifiques.

Le 14 janvier 2012, le MNLA dénonce dans un communiqué l’attitude irresponsable et provocatrice des autorités maliennes qui au lieu de répondre aux demandes légitimes du Mouvement et chercher la résolution pacifique, versent dans des manœuvres médiatiques et diplomatiques en vue d’assimiler le MNLA à l’AQMI, aux trafiquants de drogues et à l’armée de Kadhafi en déroute. Ce même Etat qui, selon le communiqué, instrumentalise des populations (création et armement de milices) pour s’attaquer aux civils après le passage de l’armée. Tout cela accompagné d’un déploiement sans précédent de l’armée malienne dans l’Azawad et la prédisposition des avions de guerre sur ce territoire. Les multiples exactions de l’armée et des forces de sécurité dans l’Azawad avec des fouilles systématiques, la confiscation de matériels et l’humiliation des populations n’a pas été du goût des responsables du MNLA qui ont tenu à prendre à témoin la communauté internationale de l’ampleur de la mauvaise foi du président de l’Etat malien ainsi que son choix délibéré pour la violence comme moyen de règlement du problème politique, économique et social de l’Azawad.

Le 17 janvier les hostilités militaires ont éclaté entre les combattants touaregs et les soldats de l’armée malienne. Dans un communiqué rendu public le 17 janvier 2012, le Porte parole chargé des relations extérieures du MMNLA, Hama Ag Sid’Ahmed, annonce que "Pour se protéger et ré-occuper progressivement l’espace de l’Azawad et aussi répondre à la provocation de Bamako, des hommes de l’Etat major du Mouvement national de libération de l’Azawad ont chois d’engager leur vie. C’est dans ce contexte qu’ont démarré ce matin [ndlr : le mardi 17 janvier 2012] les actions militaires enregistrées en territoire de l’Azawad, à Ménaka.".

Le Mouvement touareg est-il résolu à mener le combat de libération nationale ? Cela est souhaitable. Les Touaregs doivent rompre avec des décennies d’échecs répétés et de mauvais choix pour enfin trouver la voie de la libération. Peut-on espérer que cette fois soit la bonne ?

L’espoir est permis notamment lorsqu’on écoute Moussa ag Attaher, chargé de communication du MNLA, que nous avons rencontré à Paris le 19 janvier 2012 et qui a accepté de répondre à nos questions dans un entretien que nous vous livrons dans la vidéo ci-dessous.

La Rédaction.

Moussa ag Attaher





Entretien avec Moussa ag Attaher (première partie)

"Vers la république de l’Azawad" : Entretien... par Tamazgha_Paris


Entretien avec Moussa ag Attaher (deuxième partie)

Entretien avec Moussa ga Attaher (Partie 2) par Tamazgha_Paris

Mot de Moussa ag Attaher en touareg


Tilelli n Temust (Timlilit d Moussa ag Attaher) par Tamazgha_Paris



Communiqué du 21 janvier 2012
Site du MNLA

Plus d’informations sur le site de Toumast Press

Articles dans la rubrique :

Azawad
25/07/14
1
Selon des sources de terrain, de violents affrontements ont opposé durant toute la journée du (...)

Lire l'article

11/07/14
3
Dernière mise à jour : 11 juillet 2014 à 17h35. Le Mali n’est rien qu’une (...)

Lire l'article

02/06/14
0
Selon des informations qui nous sont parvenues de l’Azawad, depuis quelques jours des (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


9 Messages de forum

  • Azul akkwit s umata,

    Les imajjeghen (imazighen du Sud) alors qu’il ont réclamé le soutient des Imazighen du Nord en l’occurence les "Kabyles" à l’époque d’un certain Ben Bella, ils n’ont trouvés hélas aucune réponse à leur sollicitations.

    Ils subissaient à cette époque des exactions de la part del’armée malienne, commandités par les oligarchs, en ce temps là aucuns échos favorables de soutien ne fut entendu, les aït Ahmed & Co sont restés étrangement silencieux.

    Aujourd’hui, enfin les combattants de l’AZAWAD aboutiront à la création d’un ETAT AMAZIGH INDEPENDANT.

    Nul doute qu’ils réussiront dans leur glorieuse et juste entreprise, la renaissance des Imazighen est en marche...

    Issegh, tagwmatt d’amyadar ghef Imazighen akken ad nekkes tallast n tsutiwin, akken ad neskker izerfan ennegh, ihi issefkk ad neg tamunt ad nesbed AGHLAN ennegh !!

    Tanemmirt, azul seg’ul i y imeghnasen ttimeghnasin akken ma llan.

    agwzul

    • Les Touaregs de l’Azawad en guerre contre l’Etat du Mali 23 janvier 2012 15:45, par Amazigh N Ténéré
      Azul fallawen. Tidet nak agma, mais à la décharge d’Ait Ahmed & Co, en cette période (1962-1963), il n y avait aucune connexion entre les entités amazigh (même entre la Kabylie et les Aurès, qui ont payé le plus lourd tribut par le sang à travers leurs glorieux combattants). Aujourd’hui, à l’ère des communications instantanées, la conscience Tamazight est mûre de part le monde amazigh. Et personne ne pourra plus dire "on ne savait pas". Je dis celà en n’oubliant pas que les imazighen du nord sont aussi contraint par le joug qui les asphyxie ! C’est déjà un pas de GEANT que Tamazgha en rende compte. "Anarez wala neknu", comme disaient nos valeureux combattants du 20 avril 1980.....
    • Les Touaregs de l’Azawad en guerre contre l’Etat du Mali 23 janvier 2012 21:05, par tamazightconnection
      Nous sommes maintenant au courant et prêts à aider les imuhagh ( hier nous ne savions rien, nous n’étions pas connectés entre nous ( entre imazighen ) et en plus 7 ans de guerre acharnée contre la france coloniale et après 1962 contre l’état algérien arabiste donc tu vois la situation était terrible pour les kabyles et les shaouis ; quand bien même nous le voulions nous n’étions pas en situation d’apporter de l’aide, des renforts ) ; pour ma part ( je suis kabyle ) j’ai fait un don aujourd’hui . Ne désespère pas mon ami la voie vers l’indépendance est ouverte et elle associe avec elle tous les imazighen du monde d’ailleurs le congrès mondial amazigh soutient votre mouvement . ;-) be happy freedom is in front of you
  • Les Touaregs de l’Azawad en guerre contre l’Etat du Mali 25 janvier 2012 20:50, par Faruja Mijeqmimen

    AQMI, creation du regime colonial arabo-islamiste d’Alger, active principalement dans les deux pays amazighs, Kabylie et Azawad. Pour brouiller la cartes, justifier le quadrillage militaire et maintenir un climat de terreur au sein de ces deux nations amazighes qui ont affiché au monde entier leur volonté de se libérer du colonialisme totalitaire et génocidaire arabo-islamo-terroriste, le régime colonial et terroriste d’Alger a déjà transféré/affecté toutes ses troupes terroristes vers ces deux pays amazighs. Pourtant tout le monde entier sait que le compte a rebours a commencé pour les Etats-Nations coloniaux, pervers et bâtards imposé par la géopolitique diabolique Francarabique. L’heure de la libération de tous les peuples amazighs de Tamazgha a désormais sonnée ! Aucun Allah, aucun Mohamed, aucun Boutef, aucun Sarko, et aucun Obama ne peut venir a bout de notre volonté de nous libérer définitivement pour vivre dignement avec le reste de l’humanité civilisée !

    Voila ce que lemonde.fr nous révèle :

    "La facilité avec laquelle AQMI agit dans la région nourrit les interrogations : selon l’anthropologue britannique Jeremy Keenan, le groupe serait une création du DRS (renseignement militaire) algérien. Pour le MNLA, c’est au contraire l’Etat malien qui utilise AQMI pour déstabiliser la zone de l’Azawad et bénéficier d’une assistance militaire étrangère grâce à laquelle il combat la résistance touareg plutôt que les djihadistes. Tous les responsables du MNLA insistent sur leur refus de tout sectarisme religieux et leur détestation d’AQMI. Ils réfutent les affirmations de certains journaux maliens qui affirment que MNLA et AQMI travailleraient main dans la main. Au contraire, affirme le MNLA, si les pays de la région et les grandes puissances cherchaient réellement à se débarrasser d’AQMI et des trafiquants dans le Sahara, ils aideraient ses guérilléeros, familiers du terrain et animés du désir de "nettoyer le territoire de l’Azawad". Lors de la rébellion de 2006, des affrontements meurtriers avaient eu lieu entre les Touareg et le GSPC."

    Lire tout l’article "Dans le nord du Mali, les Touareg du MNLA lancent un nouveau défi armé à l’Etat"

    • Les Touaregs de l’Azawad en guerre contre l’Etat du Mali 25 janvier 2012 21:16, par Amazigh N Ténéré
      Tout est vraiment dit ! Ils vont sûrement nous sortir des nouvelles stratégies (avant c’est Islam = Arabe ==> Négation de Tamazgha). Ils essayeront d’inventer d’autres méthodes pour nous endormir (ettes ettes mazal alhal....), la seule chose dans laquelle ils excellent....Malheureusement pour eux, et heureusement pour nous, la messe est dite ! Les enfants de Djurdjura et ceux de Tamazgha toute entière, ne se rendormiront plus à l’aide d’un "Chita" importé de la Mecque ! Ni à l’aide de "Alharaz" commandé aux egyptiens sans compter le Kif envoyé gracieusement par Damas ! Ca prendra sûrement du temps (nous avons attendu 15 siècles), mais ca n’est qu’une question du temps...
    • Les Touaregs de l’Azawad en guerre contre l’Etat du Mali 27 janvier 2012 17:00, par Iffer Uzemur
      ALQAIDA et AQMI ont été crées par les gouvernements occidentaux (la communaute internationale terroriste) avec l’assistance des regimes despotiques arabo-islamiste imposés aussi par des gouvernements occidentaux connus pour leur antihumanisme diabolique, et ce, afin de parvenir a imposer a l’Afrique du Nord des peuples amazighs et au Moyen Orient la tyrannie nazie allaho-arabo-islamique !
  • Comment on devient un être ou un peuple civilisé ? 26 janvier 2012 23:13, par Tafat N Tiziri

    A voir cette nouvelle génération de Touaregs instruits, les Kabyles universitaires diplômés ressemblent plus a des lapins peureux au service de leur estomac et de la tyrannie arabe qui ravage leur peuple kabyle, tellement ils se cachent tous dans des bureaux administratifs coloniaux arabo-islamiques ou ils travaillent pour l’extermination et l’esclavage de leur peuple amazigh !

    Un vrai universitaire ou intellectuel est celui qui investie toute ses connaissances et son énergie pour la libération et le bien-être de son propre peuple ! C’est ainsi qu’on devient un être ou un peuple civilisé !

    • comment on devient ?... 27 janvier 2012 14:33, par La Mécréante !

      Salut Tafat,

      « Comment on devient un être ou un peuple civilisé ? »

      Réponse : « en ne mettant jamais les pieds dans la kôrânerie, là ou n’importe où ailleurs chez les muslim il se fabrique des crétins et des égorgeurs.

      Les intellos que tu stigmatises ont bien raison de s’occuper de leur panse plutôt que perdre leur temps (et leur vie) à vouloir rectifier des indécrottables qui égorgent même leurs femmes et leur soeurs.

      • comment eviter de devenir un Arabozoido-islamozoido-DRS-franco-nazi 27 janvier 2012 21:07, par Tafat N Tiziri

        "Les intellos que tu stigmatises ont bien raison de s’occuper de leur panse plutôt que perdre leur temps (et leur vie) à vouloir rectifier des indécrottables qui égorgent même leurs femmes et leur soeurs."

        Comment oses-tu dire cela ?!

        Tu travailles pour qui au juste ? Tu dois être de la famille des Ait Elkhoubatha d’Ait Amadou ou d’Ait Hamouda du rcd—les bandits criminels antikabyles et antiamazighes arabozoido-islamozoido-DRS-franco-nazis !