Tifinagh, Journal, Agadez, Aïr, Toauregs, Tamajaq, Ecriture
Amanar :
un journal culturel en tifinagh
jeudi 13 mai 2004
par Masin
Un journal bilingue tamajaq-français vient de voir le jour à Agadez (Tamazgha occidentale). Ce sont les caractères tifinagh qui son utilisés pour transcrire tamajaq. Le projet, ayant bénéficié du soutien de l’UNESCO, est porté par une association locale ayant pour objectif le développement et la promotion des tifinagh.
Amanar, un journal culturel en tifinagh vient de voir le jour.


L’Association pour la promotion des Tifinagh (APT) à Agadez (Aïr - Tamazgha du Sud) a lancé, avec le soutien de l’UNESCO, un journal culturel en tifinagh.

Le premier numéro est paru en mars 2004.

Ce journal est bilingue tamajaq - français.

"Amanar est cet ensemble d’étoiles qui, de tous temps, a guidé la longue marche des Touaregs dans leur désert", lit-on dans l’éditorial du premier numéro de ce journal. "A l’image des ces étoiles, ce journal se veut un guide dans le monde d’aujourd’hui qui fera des tifinagh une écriture vivante et moderne", rajoute l’éditorial. Sans rien renier au passé du peuple touareg, le journal se veut un outil qui donnera au monde une image authentique de la communauté touarègue.

Amanar se présente sous un format tabloïde. Le premier numéro comporte 12 pages.

Au sommaire de ce premier numéro :

-  Tifinagh vocalisés : un alphabet facile et pratique.

-  "Tifinagh : les mots pour les lire, les mots pour les dire".

-  Jouer avec les voyelles (rubrique Jeux).

-  Développement durable avec l’APT d’Agadez.

-  Tifingah : une histoire trois fois millénaire.

Le numéro 2 est paru en avril 2004. Il comporte cependant 8 pages seulement.

Ce numéro est voulu comme un livre de lecture avec des contes, devinettes et histoires.

Un reportage sur Tifinagh avec les élèves d’Azel et une rubrique consacrée aux jeux.

Chaque numéro est accompagné d’un tableau de l’alphabet qui permet au lecteur de se familiariser avec les tifinagh.

Nous souhaitons longue vie et toute la réussite à notre journal "Amanar".

La Rédaction de Tamazgha.fr tâchera d’informer ses lecteurs des parutions d’Amanar, nous donnerons le sommaire de chaque numéro et, avec l’autorisation des responsables du Journal, nous reprendrons quelques articles de chaque parution.

Contact :
Journal AMANAR,
APT,
BP 134 - Agadez.



Extrait du numéro 2 :
Rubrique "Culture" (page 7)






































Traduction :

L’écureuil et l’éléphant

L’écureuil et l’éléphant eurent une discussion. Toi, l’éléphant, tu possèdes un taureau, tandis que moi, je possède une vache.
La vache de l’écureuil mit bas un veau. Aussitôt l’éléphant le saisit et le mit sous le taureau. Il dit :
"Mon taureau a mis bas." Il avertit tout le monde.
Lorsqu’il les eut tous avertis, l’écureuil se mit à pleurer en se lamentant. Il pleurait, il pleurait, il pleurait.
Alors, ils dirent : "Allez chercher le chacal. C’est lui, maître Mokhammed, qui juge."
Ils partirent, ils ramenèrent le chacal. Le chacal leur dit : "Le jugement, comment le ferai-je ?
Allez, trayez-moi leur lait. Toi, l’éléphant, vas traire le lait de ton taureau. Toi, l’écureuil, vas traire le lait de ta vache.
"L’écureuil courut, il emporta sa calebasse, il se mit à traire son lait.
L’éléphant dit : "Moi, le mien n’a pas de lait."
"Bon, dit le chacal, il n’a pas de lait.
Qui lui a donné le veau ?"
Ainsi se termine cette histoire.

Articles dans la rubrique :

Actualité
20/04/14
1
Peut-on s’étonner que les autorités algériennes usent de violence en Kabylie ? Le régime (...)

Lire l'article

08/04/14
2
Le mouvement associatif d’une ville est quelque part la vie de la cité. Il exprime (...)

Lire l'article

07/04/14
1
Cet article est le fruit d’un échange que la Rédaction a eu avec un Mozabite de (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


8 Messages de forum

  • > Amanar : un journal culturel en tifinagh 13 mai 2004 09:46, par BOUTILLASS

    Azul,

    C’est un des grands évémements pour nous d’avoir enfin eu un journal en tifinagh. Nous espèrons pouvoir consulter bientôt la totalité de son contenu sur les sites de Tamazgha.
    Il y’a de quoi être fier et bonne continuation à l’équipe de la rédaction d’Amanar.


    tamazight assa d waskka.

  • > Amanar : un journal culturel en tifinagh 16 mai 2004 16:39, par Abdel d’Achères

    Pourriez-vous également reproduire la valeur des caractères tifinagh utilisés car il diffèrent pour beaucoup de ceux habituellement usités en Kabylie ?

    Cela permettrait d’être plus en phase avec le texte original.

    Merci.

  • sorry je ne comprends pas ce tifinagh !
    d’ou vient il donc ?

    Merci !

  • > Amanar : Y a un debut a tout 27 septembre 2005 11:34, par christos
    A vrai dire ca m’est difficile de lire le tifinagh pour cette raison j’aimerai bien qu’une rubrique ayant pour but l’enseignement online du tamazighet soit a la disposition de ceux qui veulent vraiment proteger leurs racines et de ne pas fondre en quiconque.
    Le chaoui qui reve de voir l’Algerie dans les mains de ses vrais enfants, nous les bereberes ICA
  • > Amanar : un journal culturel en tifinagh 28 avril 2006 18:48, par agunane
    azul je suis agunane amanar abdelhamidce arkin bahra nsnimir ilir tskirme sit ad amazir atdom tmazirt yadod amzrow