Accueil du site > Débats > Tribune libre > Surfez, twittez, tchachez, dégagez les !
Surfez, twittez, tchachez, dégagez les !
par SID-LAKHDAR Boumédiene
mercredi 23 février 2011
par Masin
Quel bonheur de découvrir que la jeunesse actuelle possède en main l’arme suprême contre la tyrannie. Nous ne l’avions pas, cette arme, combien nous aurait-elle été utile pour combattre l’ombre et le silence, la bête et le sordide. Voilà enfin que la plus grande des forces est entre les mains de nos cadets, les nouvelles technologies, le pire cauchemar de nos tyrans.

Plus possible de tirer sur la foule, de massacrer en silence, loin des regards. Un simple clic, une petite photo et c’est le regard du monde entier braqué sur vous. La lumière et la voix qui portent loin des frontières, instantanées, terriblement précises, voila bien le diable pour cette armée de l’obscurité et du néant. Irrépressible, incontrôlable et terriblement efficace, Internet les condamne à la défaite. Il était temps…

Que notre jeunesse use et abuse de sa virtuosité avec ce nouvel instrument, un univers dans lequel ils sont nés. Il est le meilleur et le pire, disions-nous, mais aujourd’hui il est le sauveur de millions de gens emprisonnés dans un monde figé que nos militaires d’un autre âge ont cru nous emmurer. Il est le meilleur qui puisse nous arriver car nous voyons bien que ces barbares sont perplexes et sans défense devant un déferlement de lumière, de portes ouvertes et d’espoir. Les régimes commencent à trembler, deux d’entre eux sont tombés, à qui le tour ?

Surfez, échangez, réunissez vous, ici, là, donnez leur le tournis. Amassez le plus d’informations sur les responsables, leurs noms, leurs actions, faites leur peur. Sortez les de l’ombre, mettez les à la lumière, ils la craignent. Rien ne pourrait vous faire arrêter dans ce mouvement de liberté qu’ils ne peuvent contrôler, qu’ils ne savent contrôler. Libérez-vous et ne tombez pas dans le piège de vos aînés. Des marches, nous en avons fait des tonnes, des communiqués, à ne plus savoir quoi dire... Ces démarches sont nécessaires, je les soutiens, mais elles ne pourront gagner sans cette magnifique logistique que représentent des centaines de milliers de jeunes derrière leurs ordinateurs ou Smartphone en main. Les deux stratégies doivent aller de pair.

Avec Internet, c’est une autre armée des ombres qui apparaît, bien plus redoutable et tellement sympathique (je désespérais de pouvoir mettre un jour cet adjectif devant ce mot diabolique). Elle agit vite, ne se forme et ne se dévoile qu’au dernier moment, ne permet pas l’introduction de mouchards et mobilise d’une manière incroyablement plus élargie. Exprimez-vous et mobilisez-vous comme jamais nous n’avions pu le faire avec nos piteux instruments traditionnels, une brindille qui voulait terrasser le dragon.

Laissons ces dinosaures contrer le mouvement avec les actions d’un autre siècle, laissons leurs média assener toutes les contre-vérités, absolument aucun d’entre eux n’aura la puissance des nouveaux outils de communication. Ne refaites pas notre erreur en vous contrant directement avec ces assassins et en employant des méthodes militantes d’antan. Construisez votre liberté dans un monde qui leur échappe et qui leur tourne le dos. Un monde dont on a dit qu’il était virtuel, quelle erreur ! Le grand Ben Ali et le puissant Moubarak ont été réduits à néant par le déferlement de moyens de communications modernes. Une magnifique opportunité que chacun peut avoir entre ses mains, la partager, l’amplifier. Un rempart s’est érigé contre la tyrannie, quel soulagement, nous pensions ne jamais vivre assez longtemps pour le voir.

A vos souris, à vos blogs, à vos Facebook et autres Twitter, ne les lâchez pas, ne leur laissez pas un moment de répit, vous pouvez les faire dégager, une fois pour toute.

Renvoyer l’armée à ses casernes et ses généraux en prison, nous l’avions rêvé, vous le ferez….


SID-LAKHDAR Boumédiene
Enseignant

Articles dans la rubrique :

Tribune libre
02/02/09
0
En visitant votre site Internet, j’ai pris connaissance du commentaire de Mohand HAROUZ, (...)

Lire l'article

13/01/09
8
Les Berbères refusent l’esprit communautaire. Ils désirent vivre en France comme des (...)

Lire l'article

16/12/08
10
Nous publions ci-après le témoignage de Mokrane B. qui nous écrit de Londres pour nous faire (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


1 Message